Dan Carter : le meilleur rugbyman du monde va jouer dans le Top 14 !


Par publié le 20/11/2015 à 11h05


Double champion du monde au terme d'une finale contre l'Australie (34-17) qu'il aura marquée de toute sa classe, le demi d'ouverture des All Blacks va poser ses valises à Paris ! Son contrat de trois ans avec le Racing 92 pourrait être le dernier défi de son immense carrière.

Héros de la finale de la Coupe du monde, Dan Carter, le chef d’orchestre des célèbres All Blacks de Nouvelle-Zélande, peut enfin savourer pleinement un titre mondial avec ses coéquipiers. Pas comme en 2011, quand il avait dû les quitter en cours de compétition sur blessure et observer la victoire contre la France depuis les tribunes. À 33 ans, Dan Carter, qui a joué contre l’Australie son 112e et dernier match sous le maillot orné de la fougère argentée, peut prendre sa retraite internationale l’esprit tranquille. Il vient d’être élu pour la troisième fois meilleur joueur mondial de l’année et part avec le titre du rygbyman le plus prolifique de tous les temps : 1 598 points inscrits en matchs internationaux. «Je suis fier de ce que l’on a réalisé, a-t-il déclaré. Honoré aussi d’avoir fait partie de cette équipe aux côtés de ces gars si spéciaux, d’avoir écrit l’histoire avec eux. J’ai l’impression de partir sur une bonne note.» Dan Carter n’en a pas fini pour autant avec le ballon ovale : c’est le Racing 92 qui bénéficiera désormais des services de la star.

Retour en France

À l’issue de la cérémonie protocolaire londonienne, Dan Carter, très sollicité par la presse française, a évoqué son proche futur : «Pour être honnête, je vais faire une petite coupure et passer un peu de temps avec ma famille. Après, je rejoindrai la France et j’ouvrirai là-bas un nouveau chapitre de ma carrière. C’est un nouveau challenge qui m’attend avec le Racing 92 et j’ai hâte de le relever.» Ce ne sera pas le premier passage de Dan Carter en France, et sa présence dans le Top 14 ravivera sans doute regrets et nostalgie du côté de Perpignan, où il avait été engagé en 2008 : il n’avait pu disputer que 5 matchs sous le maillot catalan, avant d’être foudroyé par une blessure au tendon d’Achille. Malgré cela, l’Usap avait été sacrée champion de France à la fin de la saison… Le Racing visera aussi le titre, mais avec Dan Carter, dont la présence devrait au moins lui garantir des gradins bien garnis.

A lire :

 Maria Sharapova : Icône des courts et femme d’affaires 

Rugby – Tournoi des VI nations : Un dispositif digital pour suivre la compétition