Le Soldat Rose 2 : Deux fois plus de plaisir !


Par publié le 28/04/2014 à 02h32


Le petit soldat est de retour. Une soirée lui est consacrée, présentant un nouveau spectacle et ses coulisses.

Le Soldat Rose est devenu bleu et il vit mal ce drame intime. «J’ai le blues du rose», chante-t-il à tue-tête. Mais tout porte à croire qu’il ne va pas rester en l’état. Indice : le fringant Thomas Dutronc, qui l’incarne avec justesse, est l’un des rares personnages à avoir deux tenues, une de chaque couleur. «J’ai tout de suite pensé à Thomas pour le rôle», explique le parolier Pierre-Dominique Burgaud à Jeanne et Eliott, deux enfants envoyés par Gulli dans les coulisses du Trianon pour mener leur enquête. Dans les loges, on aperçoit la troupe qui, le 5 février dernier, se donnait rendez-vous à Paris. Renan Luce tenait le rôle de l’enfant, Élodie Frégé celui de la fillette, Tété jouait la Panthère noire, Francis Cabrel (à qui l’on doit les musiques) l’inamovible Gardien de nuit et Nolwenn Leroy Made in Asia. «Je suis une poupée qui essaie de persuader le Soldat Rose que le bleu est une très belle couleur», précise la chanteuse. À l’inverse, la Poupée Pam, à laquelle Helena Noguerra donne vie, ose un gentil striptease pour faire rosir le Soldat. De la finesse, de l’élégance, de la magie… tout est réuni pour éviter l’ennui.