Secrets and lies : Ryan Phillippe présumé coupable


Par publié le 05/11/2015 à 09h00


Le comédien américain effectue son grand retour en tant que héros de série : il incarne ici un père de famille soupçonné d’être l’auteur du meurtre abject d’un enfant.

Aux États-Unis, on n’importe pas les feuilletons, on les duplique ! Comme elle l’a déjà fait pour Skins, Broadchurch ou Hatufim, devenue Homeland outre-Atlantique, la télé américaine a choisi de concevoir son propre remake de l’excellente production australienne du même nom, que France 2 a d’ailleurs diffusée en début d’année 2015.

Ryan Phillippe, le héros suspecté d’un meurtre

Dans cette déclinaison US concoctée par la chaine ABC, c’est Ryan Phillippe, qui a jadis fait chavirer le coeur des dames dans Sexe Intentions (1999) et Souviens-toi, l’été dernier (1997), qui se glisse la peau de Ben Crawford, un papa sans histoire qui durant son footing matinal trouve dans la forêt le cadavre de Tom Murphy, son jeune voisin âgé de 5 ans. Présent au mauvais moment au mauvais endroit, Ben va rapidement devenir le principal suspect de ce crime et sera obligé de se battre pour prouver son innocence, malgré le matraquage psychologique permanent auquel le soumet le lieutenant Andrea Cornell (jouée par Juliette Lewis) et l’intime conviction des médias quant à son implication dans ce crime. Une presse qui va par ailleurs s’ingénier à débusquer tous les vilaines zones d’ombre tapies dans sa vie…

Secrets and Lies : Un tournage exténuant

Ce parcours du combattant entre en résonnance avec celui vécu sur le tournage par son interprète, Ryan Phillippe, qui a confié, dans une interview donnée au site AlloCiné, être ressorti de l’épopée Secrets and Lies complètement lessivé «En termes de rythme, c’est très différent d’un film, explique l’acteur, beaucoup plus habitué au grand qu’au petit écran. Mon expérience sur le tournage a été physiquement éprouvante parce que la série a été filmée à travers les yeux de mon personnage. Il n’y a donc aucune scène sans moi. C’est un peu comme si j’avais tourné cinq films à la suite dans le rôle principal.» Heureusement pour ses nerfs, et pour ceux du public impatient de savoir quel sort sera réservé à Ben Crawford, l’intrigue sera bouclée au terme des 10 épisodes de la première saison puisque Ryan Phillippe n’a pas voulu signer pour le deuxième millésime, actuellement en préparation. «Je trouve intéressant (…) le fait que l’enquête soit résolue au bout de dix épisodes. En vous posant devant le premier, vous savez que vous aurez la réponse à la fin», a expliqué l’ancien compagnon de Reese Witherspoon, qui vogue désormais vers d’autres aventures de fiction.

A lire :

Blindspot, Zoo…Les prochaines séries US sur TF1

Elementary : simplement efficace – série us

Dos au mur : Une série pionnière ?