Saisons inédites de Castle et Mentalist : le plein de surprises

PHOTO: 1/4

Mentalist

Quel avenir pour Patrick Jane et l'agent Lisbon ?


Par publié le 01/09/2015 à 06h10


Championnes toutes catégories de l'audience, Castle et Mentalist, les séries phares de France 2 et de TF1, vont encore nous procurer de belles émotions cette année. Zoom sur ce qui nous attend dans ces deux cuvées.

A la rentrée, tout est neuf, même les millésimes de nos fictions favorites. Pour le plus grand plaisir des romantiques, elles seront résolument placées sous le signe des sentiments partagés : dans le Mentalist de TF1, ceux et celles qui attendaient impatiemment de savoir si le baiser échangé entre Patrick Jane et Teresa Lisbon aurait une suite ne sont pas déçus. Contrairement à l’adage qui veut que les love stories finissent mal en général, les tourtereaux continuent sur leur lancée et nous réserveront peut-être même une jolie conclusion en fin de saison, comme pour boucler la boucle et faire oublier à Jane le double drame qu’il a vécu autrefois, à savoir l’assassinat de sa femme et sa fille…Un dénouement particulièrement réjouissant quand on se souvient des débuts du Mentalist, en 2008, époque où les deux acteurs principaux, l’irrésistible Simon Baker et la non moins divine Robin Tunney, juraient avec conviction qu’il ne se passerait jamais rien entre leurs personnages. «Cela ressemble beaucoup aux romances de Jane Austen. Les bonnes. Celles qui sont consommées religieusement sont celles qui adviennent entre deux individus qui ont tout connu l’un de l’autre pendant plusieurs années et vous pouvez voir qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Pas d’une manière folle et ardente. Juste d’une façon humaine, douce et respectueuse», a expliqué Bruno Heller, le créateur de la série. Soucieux de ne pas mélanger vie professionnelle et vie privée, Jane et Lisbon s’ingénient toutefois pendant quelques semaines à cacher leur idylle enfin concrétisée à leurs collègues du FBI…Du côté de Castle et de France 2, Richard et Kate retrouvent rapidement la confiance et la flamme, après quelques turbulences liées au mystère de la disparition de l’écrivain dans l’épilogue de la sixième saison. «Castle et Beckett seront toujours profondément amoureux», a révélé David Amann, le showrunner du feuilleton. «Donc, tout ce qui s’est passé dans le récent final ne va pas les séparer. Bien au contraire ! S’il arrive quoi ce soit, ils seront plus forts».

L’enquête dans le sang

S’ils coulent un bonheur presque paisible dans l’intimité, nos deux couples ne renoncent pas pour autant à exercer leurs prérogatives policières. Alors qu’il a définitivement clos le chapitre John Le Rouge en étranglant le serialkiller, Patrick Jane va se mettre sur la piste d’un autre dangereux criminel nommé Lazarus. Il accueille par ailleurs dans son équipe Michelle Vega, une petite débutante, jouée par Josie Loren, qui fera monter la température grâce à son sex-appeal avant de faire souffler un vent de tragédie… Sa belle, Lisbon, n’est pas en reste. «Teresa est très attachée à son métier et elle n’envisage absolument pas de rendre son insigne» a confié Simon Baker. Dans la série Castle, Beckett a aussi son job chevillé au corps et à l’âme. Au cours de cette saison, certaines affaires, dont le meurtre d’une star de tele-novela et la prise d’otages dans laquelle sera embarqué son collègue Esposito, vont exiger beaucoup de son énergie. Entre leurs histoires de coeur et leurs dossiers épineux, nos héros n’ont donc le temps de s’ennuyer, tout comme le public !

Baroud d’honneur

Les téléspectateurs peuvent se réjouir d’avoir l’occasion de retrouver leur «Mentalist» chéri, qui aurait dû tirer sa révérence dès le printemps 2014. La série avait en effet été supprimée par CBS avant que la chaîne ne se ravise au dernier moment et ne lui concède un (court) tour de piste supplémentaire, de treize épisodes au lieu des vingt-trois ou vingtquatre habituels. De quoi se consoler un peu avant de sortir ses mouchoirs pour dire adieu pour de bon à Patrick Jane ! Quant à Castle, ce septième millésime pourrait être l’avant-dernier. Stana Katic, l’interprète de Kate Beckett, estimant avoir fait le tour de son rôle, a hésité à (re)signer cette année et pourrait rendre son tablier prochainement. Or, sans sa Kate, Richard n’est plus grand-chose. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.

A LIRE :

Castle, les révélations de Stana Katic (Beckett) sur la saison 8