Murder, The Good Wife : notre top 10 des séries judiciaires


Par publié le 28/06/2015 à 12h00


À peine mise en route sur M6, Murder se paye déjà une place de choix au sein de notre sélection des meilleures séries télé dont les héros sont des hommes ou femmes de loi.

Créée par Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy) et lancée en septembre dernier aux États-Unis, la série Murder n’a pas tardé à faire son entrée au panthéon des séries judiciaires les plus captivantes de ces vingt dernières années. On y suit le quotidien d’Annalise Keating, une avocate chevronnée enquêtant sur la mort de la maîtresse de son mari. Campé par Viola Davis, ce personnage charismatique s’inscrit dans la droite ligne de ces femmes de loi de caractère qui sont apparues au fi l du temps sur notre petit écran. Parmi elles, citons Patty Hewes, la Lawyer aux dents longues incarnée avec brio par Glenn Close dans Damages, ou encore Alicia Florrick, mère au foyer bafouée par un mari volage qui décide de s’émanciper en prenant le chemin des prétoires. Dans la peau de l’héroïne de The Good Wife, la comédienne Julianna Margulies se montre en effet particulièrement inspirée. Dans un registre plus léger, le grand public s’est attaché, à la fi n des années 1990, à la lunaire Ally McBeal, personnage central de la série du même nom, avocate trentenaire au caractère déluré à laquelle Calista Flockhart a brillamment donné vie cinq saisons durant.

Drame et comédie chez les avocats

Toujours sur le registre de la comédie, on se souvient avec tendresse de Drop Dead Diva, ou les aventures rocambolesques d’une mannequin écervelée victime d’un accident mortel avant de revenir à la vie dans la peau d’une avocate ronde et brillante. Si les oratrices de talents occupent donc une place de choix dans le monde des séries, ces messieurs ne sont pas en reste, à l’image des héros de la très masculine série JAG – l’ancêtre de NCIS – centrée sur les enquêtes d’un avocat de l’armée américaine. Avant de briller dans The Blacklist, James Spader avait surtout marqué les esprits dans la série Boston Justice, dans laquelle il incarnait un ténor des barreaux. Une prestation tout aussi convaincante que celle de Dylan McDermott dans The Practice sous les traits de Bobby Donnell, un parfait «avocat du Diable»… On ne saurait conclure cette sélection subjective (et non exhaustive) sans glisser un mot sur les productions françaises ayant abordé avec réussite le domaine judiciaire. Pendant plus de dix ans, les téléspectateurs de France 2 se sont ainsi pris de passion pour les plaidoiries des personnages d’Avocats et Associés, tandis que les fi dèles de France 3 ont plus récemment eu le loisir d’apprécier les performances de Josiane Balasko dans le rôle-titre de La Loi de Barbara, le temps de trois épisodes. Ils espèrent que Gérard Jugnot, son compère du Splendid, constituera un successeur crédible dans un spin-off baptisé La Loi d’Alexandre, dont le tournage a débuté à la mi-avril…

A LIRE :

Séries US : Découvrez notre top 5 des meilleures nouveautés