Les petits meurtres d’Agatha Christie : glamour et humour sur France 2


Par publié le 27/08/2015 à 10h00


À partir de cette semaine, France 2 diffuse quatre épisodes inédits des délicieux Petits Meurtres d’Agatha Christie, dans lequel on note une intéressante évolution des personnages et la part belle laissée à la comédie.

Les Petits Meurtres sont bien entendu adaptés des romans d’Agatha Christie. La base est donc solide, mais la série n’aurait sans doute pas le même charme sans la French Touch apportée par une réécriture pertinente. C’est-à dire plus de répliques savoureuses et surtout un bel équilibre entre les trois personnages principaux : le commissaire Laurence, Alice Avril et Marlène. «C’est un superbe mélange de comédie et de polar d’époque, et ce, pendant 90 minutes, insiste Blandine Bellavoir, alias Alice Avril. On défend une certaine idée de série télévisée qui n’est pas si courante que ça.» Ce qu’elle oublie de dire, c’est que si cette série perdure, c’est parce qu’elle innove constamment pour plaire à tous. En effet, les comédiens des Petits Meurtres d’Agatha Christie sont unanimes : de plus en plus d’adolescents viennent leur parler de la série. Rien d’étonnant donc que dans chaque nouvel épisode souffle un vent de modernité. Ce n’est pas tant les enquêtes qui nous retiennent le plus, mais plutôt la part de comédie qu’elles génèrent. «C’est un peu la marque de fabrique de la série aujourd’hui, précise Samuel Labarthe, qui campe le commissaire Laurence. D’ailleurs, je ne vous cache pas que c’est devenu pour moi très compliqué de garder mon sérieux pendant les tournages. Les bêtisiers, c’est une vraie catastrophe.» Des bêtisiers que les fans pourront notamment retrouver dans les DVD de la série…

Des personnages qui évoluent

Mais puisque l’on vous parle d’une série qui aime innover, vous devez sans doute vous demander ce qui évolue dans cette épisode et dans ceux à venir… On commence par le commissaire Laurence. Avec lui, on s’attend en permanence à une remarque acerbe, mais voilà qu’il va se montrer de plus en plus gentil. «On était dans un personnage rigide et là, attention il pleure et il rit», explique Samuel Labarthe. De son côté, le personnage d’Alice Avril se transforme un peu plus à chaque épisode. «Elle est tout feu tout flamme et n’a aucun filtre», précise Blandine Bellavoir. Mais la performance la plus étonnante de cette nouvelle saison c’est celle d’Élodie Frenck, qui joue Marlène, mais aussi Solange, sa soeur jumelle très différente… que l’on vous laisse le plaisir de découvrir ! Les Petits Meurtres d’Agatha Christie n’ont pas fini de nous séduire, d’autant que pour les prochains épisodes, nos trois compères changeront encore d’univers, se retrouvant plongés au cœur d’une fête foraine, d’une agence de pub ou d’un hôpital. «Peut-être même partiront-ils enquêter au Maroc en 2016», nous précise la production.