Laurent Ournac : « Ma perte de poids est une renaissance »

PHOTO: 1/6

Laurent Ournac Avant/Après


Par publié le 20/06/2015 à 02h00


Qu'est-il arrivé à l'acteur vedette de Camping Paradis ? Sa transformation physique est impressionnante. Il nous en parle avec beaucoup de sincérité. Avec des rondeurs ou sans, sa popularité n'est pas prête de baisser !

– Les téléspectateurs vont être surpris en regardant ce nouvel épisode de Camping Paradis. Où sont passés vos kilos en trop ?

D’abord, je rassure tout le monde : je ne suis pas malade car c’est la première chose à laquelle les gens peuvent penser. J’ai perdu une quarantaine de kilos et ils se sont envolés pour de bon, j’espère. Tout allait bien à 35 ans, mais je savais qu’en vieillissant, il y avait un vrai risque

– Quelle a été votre recette miracle ?

Il n’y en a pas vraiment. J’ai essayé tous les régimes à la mode, le trop calorique, le sans protéine, mais sans résultat. Cette fois, j’ai rencontré un chirurgien qui m’a expliqué que c’était une vraie maladie. La solution était de réduire mon estomac. Je mange beaucoup moins, mais de tout, et je perds du poids.

– Est-ce que cela vous change la vie ?

Complètement. Je peux courir après un bus ou monter un escalier sans m’essouffler. Je redécouvre tout plein de sensations. Et puis fonder une famille a été comme un ressort. Je ne voulais surtout pas être le «papa canapé» qui ne bouge pas parce qu’il ne peut pas. Capucine a 3 ans et désormais, je peux faire du vélo avec elle. Je suis en train de devenir un papa dynamique.

« Laurent Ournac est toujours le même «

– C’est le début de la nouvelle saison de Camping Paradis : votre transformation physique va-t-elle jouer sur votre personnage ou pas du tout ?

J’ai envie de vous dire que Laurent Ournac est toujours le même, donc je pense que Tom peut aussi rester le même. Les seuls petits changements, c’est par exemple qu’avant il était toujours assis dans sa voiturette et que maintenant vous le verrez courir après des campeurs. Mais la vraie nouveauté de cette saison, c’est que Tom redevient célibataire, ce qui amène forcément de nouvelles intrigues amoureuses.

– Que faites-vous quand vous n’êtes pas sur la série ?

Camping Paradis, c’est six mois au total loin de ma famille. Alors quand je ne tourne pas, je prends du temps avec eux. Je travaille aussi sur un projet de théâtre à Paris pour septembre.

– Quand vous regardez votre parcours depuis Mon incroyable fiancé, vous vous dites quoi ?

Mon incroyable fiancé, c’était il y a dix ans, alors je me dis surtout que j’ai eu de la chance. Je ne vous cache pas que le côté incertain de ce métier continue à me faire peur. Cela dit, même si ça se calme un jour, j’ai envie de faire plein de choses, comme réaliser et produire.

A LIRE :

Benjamin Castaldi : « Je suis un couteau suisse, autant s’en servir ! »

Hapsatou Sy (Project fashion) : « Je suis une guerrière »

Sophie Davant : « A 50 ans, tout est possible ! »