Pia Halvorsen : «Voulons-nous vraiment vivre éternellement ?»


Par publié le 28/04/2014 à 12h07


Télé Magazine a rencontré l’actrice suédoise lors de son récent passage à Paris. Elle nous en dit plus sur ce qui attend son personnage, Inger Engman, au cours de cette deuxième saison de Real Humans.

Avocate et mère de famille, Inger Engman a toujours entretenu un rapport très particulier vis-à-vis des hubots, ces robots d’apparence humaine le plus souvent utilisés pour assumer les tâches ménagères. Elle n’a pas vu d’un bon oeil l’arrivée de l’un d’entre eux au sein du foyer familial, préférant que son mari et ses enfants apprennent à gérer seuls les corvées du quotidien. « Mais au contact de Mimi, le hubot que son mari s’est procuré, Inger va peu à peu modifier sa manière de voir les choses », déclare Pia Halvorsen. Au cours de cette deuxième saison, Inger doit également faire face à un fils qui développe des sentiments amoureux de plus en plus forts envers Mimi. Elle se retrouve également confrontée à un dilemme cornélien : activer ou laisser en veille le clone hubot de son père, décédé à l’issue de la saison précédente. « La série pose finalement des questions que l’on s’est tous posées un jour : «Voulons-nous vraiment vivre éternellement ?» «Souhaiterions-nous avoir un clone à notre image ?»