#PBLV : Thomas et Riva dans la tourmente ?


Par publié le 27/06/2014 à 10h27


Il y a un an, Thomas se mariait avec Riva, avant de se décider à adopter. Mais le couple semble aujourd’hui fragilisé. L’occasion de faire le point avec Laurent Kérusoré, qui incarne ce personnage.

Laurent Kérusoré ne mâche pas ses mots. Mais sans amertume, ni regret. « Les gens dans la rue commencent à m’appeler Laurent et non plus Thomas. C’est juste encore étrange pour moi de me faire appeler par le prénom de quelqu’un que je ne suis pas. Ce personnage m’a vampirisé ».

 

Laurent aspire simplement à être reconnu pour lui-même. Une aspiration satisfaite quand il chante, notamment. Mais quand Thomas cherche le bonheur, le résultat est plus contrasté : son couple connaît quelques mésaventures. Les deux hommes ont été victimes d’un escroc américain. « Riva est plus affecté que Thomas de ce qui arrive, mais au final, ça va les rapprocher », précise Laurent. L’espoir va finalement renaître en la personne d’une adolescente…

 

Impossible d’en dire plus, les comédiens ont des consignes pour ne rien révéler des intrigues en cours. « L’adoption va se faire, mais elle est atypique. Ce ne sera pas une partie de plaisir, ajoute le comédien. Et c’est tout à l’honneur des auteurs de proposer ce scénario-là », explique-t-il. De l’audace, Telfrance le producteur, et France 3, le diffuseur, n’en ont pas vraiment manqué.

 

Il y a tout juste un an, Plus belle la vie mettait en scène le premier mariage homosexuel légal (mais virtuel) en France, entre Thomas et Riva. Ce qui n’a pas été sans conséquences. Même s’il a reçu de nombreuses marques d’affection de la part du public, Laurent a aussi dû essuyer critiques et insultes. « Je ne suis pas un porte-drapeau de la communauté gay. Si on me traite de «pédé» dans la rue, ça ne me fait pas d’effet particulier », assure le jeune homme, qui n’a rien changé dans sa vie avec la célébrité.

 

« Je continue à tout faire tout seul, les courses comme le reste. On peut finir par croire qu’avec ce métier tout vous est dû, ce qui est une erreur ». Avec toujours autant de sérieux et de passion, il porte son personnage, au point de s’oublier lui-même. Pas de vacances cet été, car il est au cœur des intrigues jusqu’en septembre. Pas de prime time de rentrée non plus. L’épisode qui fêtera les dix ans de Plus belle la vie n’inclut pas Thomas dans le scénario. « On ne me voit même pas servir un café au Mistral », révèle Laurent. Du coup, pour fêter ses dix ans de présence dans la série de France 3, le comédien devra patienter jusqu’en 2015.