Mafia et télévision : Les liaisons dangereuses


Par publié le 18/01/2015 à 10h00


Comme pour le cinéma, la Mafia est un filon inépuisable pour la télé. Au fil du temps, les séries sur le sujet sont devenues de plus en plus réalistes, n’hésitant pas à briser l’omerta, notamment l’italienne Gomorra, la dernière en date

La Mafia, si elle n’est plus un mythe depuis longtemps, fait aujourd’hui partie du folklore de l’audiovisuel mondial : les télévisions ont régulièrement puisé dans les bras de «La Pieuvre» des sources d’inspiration pour leurs séries. La première, et sans doute la plus connue avant les années 1990, fut Les Incorruptibles (The Untouchables) en 1959, inspirée du livre autobiographique du célèbre Eliott Ness, diffusée en France à partir de 1964. Une série qui aurait inventé la violence à la télévision. Pas de morale ou de justification pour expliquer la guerre des bons contre les méchants : les flics tuent tout le monde et attendent leurs prochaines cibles pour l’épisode suivant (il y en a eu 118). Un exemple pour d’autres séries comme Crime Story (1986), Un fl ic dans la mafi a (1987), avant l’arrivée en 1999 d’un certain Tony Soprano.

LES FAIBLESSES D’UN PARRAIN

Considérée comme un classique de la culture américaine des années 2000, Les Soprano a connu un succès mondial et donné naissance à de nombreuses parodies (Lilyhammer en 2013), à des livres et même à un jeu vidéo. Dès la première saison, le personnage de Tony Soprano avait tout pour séduire le public : même s’il est un parrain redouté du New Jersey, il est aussi un père de famille osant avouer ses faiblesses sur le canapé d’un psychanalyste. Depuis son enfance, chacune de ses actions a pour but de montrer qu’il est «un homme, un vrai». Il faudra six saisons pour mieux comprendre sa profonde crise d’angoisse : comment être une main de fer dans un gant de velours ? La série, colossale succès financier pour la chaîne HBO, se place régulièrement à la première place dans les classements des «meilleures séries de tous les temps».

SORTIR DU ROMANTISME

En France, la Corse a servi de décor aux cinq saisons de Mafiosa, sur Canal + entre 2006 et 2014. Originalité : ici, la boss est une femme. Côté italien, Gomorra, diffusée sur la chaîne cryptée à partir de cette semaine, propose une immersion réaliste et musclée dans les arcanes de la Camorra, la mafi a napolitaine, un univers violent régi par ses propres lois dans des zones de non-droit. Entre réalisme documentaire et fi ction, cette série fascinante entre dans les entrailles d’une Pieuvre bien vivante. Les producteurs préviennent les âmes sensibles : rien de ce qui est décrit n’est le fruit de l’imagination, tous les faits sont réels… Roberto Saviano, auteur en 2006 du livre éponyme qui a inspiré le film de 2008 et la série, vit aujourd’hui sous haute protection policière pour avoir dévoilé en profondeur, loin du «romantisme» d’oeuvres plus ou moins inspirées du Parrain, les méthodes impitoyables de cette organisation aux ramifications internationales.

A VOIR: 

Gomorra

Série dramatique

Lundi 19 janvier 2015, à 20 h 55

A LIRE :

Hollywood Girls 4 : Nadège, Louise, …Découvrez les nouveaux visages

Scandal, The Walking Dead : Notre top 5 des séries US

Broadchurch saison 2 : Date de diffusion et trailer – Série

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore