Game of Thrones : des records en série


Par publié le 06/01/2015 à 10h00


En attendant la saison 5 aux États-Unis en avril, la saison 3 de Game of thrones, l’épopée fantastico-médiévale la plus célébrée depuis Le Seigneur des anneaux, s’ouvre jeudi soir sur Canal +.

Une saga romanesque

À l’origine du phénomène Game of Thrones, il y a la saga romanesque de George R. R. Martin, Le Trône de fer, publiée à partir de 1996 et dont les fans attendent la sortie du 6e volume depuis 2011, année de la première diffusion de son adaptation télévisée. Après les deux premières saisons, Game of Thrones s’assied sur une base de fans internationale vaste et très active sur Internet. Elle a d’ailleurs été la série la plus piratée en 2013, avec plus de 6 millions de téléchargements illégaux. La série a aussi été plébiscitée par la critique, bien que jugée parfois sévèrement pour sa grande violence et ses nombreuses scènes de sexe. Ce qui ne l’a pas empêchée d’obtenir de nombreux prix dans les festivals internationaux. Avec sa splendide distribution, ses intrigues de palais complexes, son humour subtil, sa somptueuse bande sonore et sa tension constante, Game of Thrones excelle dans l’art de mettre l’eau à la bouche.

Saison 3 : le calme après la tempête

D’autant que la troisième saison, qui débute jeudi sur Canal +, est aussi captivante que les précédentes. Après la grande bataille de la saison 2, le conflit semble s’apaiser : moins de combats, plus de diplomatie. Mais dans les alcôves, le pouvoir est toujours âprement disputé à Westeros, tout comme dans le lointain continent où Daenerys Targaryen construit patiemment la reconquête… Un nouveau roi montera-t-il sur le Trône de fer ? Robb Stark arrachera-t-il l’indépendance ? Les dragons de Daenerys feront-ils leurs premiers exploits ? Que se passera-t-il au-delà du Mur ? Attention aux âmes sensibles : un épisode en particulier de cette saison 3 a déjà traumatisé des millions de téléspectateurs…

250 comédiens au générique

Les producteurs de la chaîne HBO, D.B. Weiss et David Benioff, ont su encore une fois faire bon usage d’un luxe de moyens et ont été particulièrement attentifs aux multiples personnages qui traversent l’histoire : plus de 250 comédiens figurent au générique de cette saison 3, dont Diana Rigg, la célèbre Emma Peel de Chapeau melon et bottes de cuir. Si la diffusion de la saison 5 est d’ores et déjà programmée pour début avril aux États-Unis, les fans seront en revanche peut-être déçus d’apprendre qu’aucune adaptation pour le cinéma n’est prévue. Pour plusieurs raisons, elle serait d’ailleurs difficilement envisageable : un budget plus que pharaonique serait nécessaire pour les différents décors et, surtout, pour les nombreux personnages principaux de la saga… Enfin, il faudrait des scénaristes particulièrement audacieux pour faire tenir un récit littéralement tentaculaire dans des critères cinématographiques…

Un succès grandissant

Game of Thrones a donc encore de beaux jours devant elle à la télévision, d’autant qu’elle a largement réussi son pari en parvenant à faire tenir en équilibre deux registres difficilement conciliables : le réalisme des intrigues politiques et militaires, d’une part, et le surnaturel, d’autre part. Elle fédère ainsi un public dépassant à la fois le cercle des amateurs de littérature de l’imaginaire (souvent appelée Heroic Fantasy) et celui des aficionados de séries télévisées.

A VOIR :

Game of thrones
Série – Fantastique
Jeudi 8 janvier 2015, à 20 h 55 sur Canal +

A LIRE :

Le Transporteur saison 2 : Le retour de Chris Vance – Série

House of Cards saison 3 : date de lancement annoncée

Scandal, The Walking Dead : Notre top 5 des séries US

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore