Dany Trejo, méchant très crédible


Par publié le 20/10/2014 à 12h19


Ancien petit voyou de Los Angeles, ce moustachu musclé s'est fait connaître au cinéma et à la télévision dans des seconds rôles de gangsters. Avec un grand succès, tant sa trogne et sa verve sortent de l'ordinaire. Aujourd'hui, il est une vedette. Si

La rencontre pourrait s’avérer très dangereuse pour les agents du NCIS de Los Angeles, qui se sont lancés à la poursuite d’un tueur d’une rare violence nommé Tuhon…

 

Habitué à ce genre de rôle, Danny Trejo, le héros moustachu de Machete et Machete Kills, était l’acteur idéal :  ce vrai-faux méchant, né en 1944, sort tout droit des quartiers durs de Los Angeles et a tâté dans les années 1960 de la drogue, de la boxe et de la prison. Le moins que l’on puisse dire est qu’il a su faire fructifier ses expériences difficiles.

 

À partir de 1985, il entre dans l’industrie cinématographique et n’en est jamais sorti. On l’a ainsi vu jouer les seconds rôles musclés dans un grand nombre de films à succès (Desperado, Heat, Une nuit en enfer, Les Ailes de l’enfer, 6 jours 7 nuits, Spy Kids…) et auprès des plus grandes vedettes (Johnny Depp, Charles Bronson, Jennifer Lopez,  Sylvester Stallone, Robert De Niro…).

 

Et il accède à un premier rôle en 2010 avec le truculent Machete de Robert Rodriguez et sa suite, sortie trois ans plus tard. Danny Trejo a évidemment fait aussi des apparitions plus ou moins longues dans un nombre incroyable séries télévisées importantes :  New York Police Blues, Walker Texas Ranger, X-Files, Alias, Monk, Desperate Housewives, Les Feux de l’amour, Breaking Bad, Burn Notice, Bones, Sons of Anarchy (pendant deux saisons), Modern Family et, bien sûr, NCIS Los Angeles.

 

Sans compter une publicité fort remarqué aux États-Unis pour une célèbre marque de produits alimentaires mexicains, en 2013. Bref, une réhabilitation exemplaire pour un ancien délinquant cocaïnomane !