Broadchurch, à l’heure du procès

PHOTO: 1/5

Broadchurch

Le casting de la saison 2.


Par publié le 12/04/2015 à 09h00


Alors que la série policière venue d'Angleterre livre la suite de sa deuxième saison inédite sur France 2, son remake tricolore, «Malaterra», est en tournage en Corse.

Véritable ovni dans un monde télé plus habitué aux tapageuses productions américaines, Broadchurch, toute de lenteur et de nuances de gris, a pourtant su faire valoir sa singularité. Lors de la première cuvée, neuf millions de spectateurs outre-Manche et plus de six millions chez nous ont ainsi tremblé et vibré jusqu’au dénouement, quand ils ont enfin pu découvrir qui était l’auteur de l’assassinat du petit Daniel Latimer. Un meurtrier qui n’était autre que le propre mari d’Ellie Miller (Olivia Colman), l’inspectrice en charge des investigations. La saison 2 s’ouvre quelques temps après ces sordides révélations, au moment où débute le procès de Joe Miller (Matthew Gravelle). Ellie a pris le large, accepté un poste d’agent dans une autre ville et essaie de réparer tant bien que mal sa vie de famille en miettes. Mais les choses ne feront qu’empirer puisque Tom, son fils, refusera de revenir habiter avec elle et prendra même le parti de son père… Alors que le verdict ne semble faire aucun doute, puisque le suspect a reconnu son crime, les débats basculent lorsque Joe revient soudainement sur sa première version, expliquant que ses aveux lui ont été extorqués par Ellie sous la violence et la contrainte en salle d’interrogatoire.

Un combat au sommet

La guerre n’a donc pas fini de faire rage entre l’accusation et la défense pour remporter cette joute judiciaire durant laquelle le public aura l’occasion de mieux découvrir deux nouveaux personnages : Jocelyn Knight – incarnée par la grande Charlotte Rampling –, avocate à l’ancienne qui a une haute idée de son métier et d’elle-même ; et son adversaire Sharon Bishop – interprétée par Marianne Jean-Baptiste (FBI : portés disparus) –, spécialiste des vices de procédures usant de toute sa maestria pour tenter de faire libérer son client. Des recrues de choix pour une confrontation de choc qui permet à Broadchurch de conserver tout son attrait. «Nous avons une autre grande histoire à raconter (…) et cela impliquait de trouver des acteurs exceptionnels» a expliqué Chris Chibnall, le créateur du feuilleton, qui a aussi témoigné de son adoration pour Charlotte Rampling : «Il n’y a pas plus exceptionnel que Charlotte Rampling. Écrire pour elle est un rêve devenu réalité, son personnage est une partie intégrante de notre nouvelle intrigue.» Outre cette lutte de prétoire à l’issue incertaine, Broadchurch entraîne le tandem d’enquêteurs dans les méandres d’une affaire qui avait autrefois coûté cher à Alec Hardy, celle de Sandbrook. Une troisième et ultime saison se profile pour 2016, mais en attendant, Broadchurch fait des petits : Gracepoint, sa déclinaison américaine, a été lancée à l’automne dernier, toujours avec David Tennant, et Malaterra, sa version hexagonale, avec Nicolas Duchauvelle, Louise Monot et Constance Dollé au générique, devrait prochainement arriver sur France 2.

A LIRE :

Broadchurch saison 2 : Date de diffusion et trailer – Série