Les drames des people qui nous ont bouleversés…


Par publié le 02/10/2015 à 04h50


Daniel Balavoine, Patrick Swayze, Guillaume Depardieu, Marie Trintignant et la princesse Diana ont eu au moins un point commun : leur vie s'est interrompue brutalement. Retour sur le destin tragique de ces personnalités inoubliables

Daniel Balavoine, le drame d’une star engagée

Personne n’a oublié l’intervention de Daniel Balavoine sur un plateau de télévision face à François Mitterrand, en 1981. Un coup de sang qui marque profondément l’image du chanteur et le transforme en porte-parole de toute une génération. En 1979, sa voix haut perchée en fait une star, avec le succès de l’opéra rock Starmania. Plus tard, avec L’Aziza, un plaidoyer pour la tolérance, Daniel Balavoine confirme son statut de chanteur engagé. Le public et les médias adorent ça. Mais cet homme authentique a un autre message à faire passer : le manque d’eau en Afrique. Une mission dans laquelle il s’engage corps et âme. Et c’est précisément lors de l’un de ses déplacements, en plein Paris-Dakar, qu’il perd la vie le 14 juin 1986 dans un accident d’hélicoptère. Un choc immense pour les Français. Aujourd’hui, le succès de ses chansons perdure.

La princesse Diane, un accident tragique

Autre accident tragique, de voiture cette fois, celui de Lady Di le 30 août 1997, sous le tunnel du pont de l’Alma. Elle n’avait que 36 ans et semblait avoir trouvé le bonheur… En 1981, quand Diana Spencer épouse le prince Charles, elle n’a alors que 20 ans. Mais ce mariage n’est pas le conte de fées qu’elle s’était imaginé. Elle s’estime prisonnière d’une cage dorée. Elle se tourne alors vers des causes humanitaires et le public se rallie à sa cause : elle devient la princesse des cœurs. Après son divorce, en 1996, Lady Divit une belle relation plus ou moins secrète avec un médecin pakistanais, avant de rencontrer le milliardaire Dodi Al-Fayed, avec qui elle s’affiche ouvertement. Les paparazzi ne vont plus les lâcher, jusqu’à cette nuit terrible à Paris.

Marie Trintignant, victime d’une querelle mortelle

C’est également en pleine nuit que Marie Trintignant va vivre un tout autre drame, passionnel celui-là. Et pourtant, lorsque l’actrice rencontre Bertrand Cantat en 2002, c’est le coup de foudre. Ils sont en couple et leur relation doit rester secrète. Alors que Bertrand Cantat a rompu tous les liens avec sa femme, Marie Trintignant reste en contact avec son mari, Samuel Benchetrit. De quoi rendre le chanteur très jaloux. L’alcool et la drogue aidant, une querelle éclate. Dans la nuit du 27 juillet 2003, Marie Trintignant tombe sous les coups de son amant. On gardera d’elle l’image d’une femme talentueuse et fragile, qui représentait le charme et la liberté.

Le combat de Patrick Swayze

Le 7 janvier 2009, pour la première fois, l’acteur Patrick Swayze parle de son cancer à la télévision et annonce qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre. L’émotion est à son comble pour tous les fans, qui n’oublieront jamais son déhanché et le célèbre porté de Dirty Dancing, le film culte qui fit de lui une star, en 1987. Un succès confirmé trois ans plus tard avec Ghost. Quelle femme n’a jamais rêvé d’être à la place de Demi Moore pendant la séquence de la poterie ? La gent féminine l’adore, mais Patrick Swayze tente alors d’échapper à ses rôles de séducteur. Le public ne suit pas et sa carrière s’enlise, jusqu’à l’annonce de sa maladie. Le drame qui s’est déroulé sous les yeux de l’Amérique s’achève le 14 septembre 2009 lorsque Patrick Swayze s’éteint.

Guillaume Depardieu, rattrapé par une pneumonie foudroyante

Le parcours de Guillaume Depardieu fut lui aussi trop bref. En 1991, à 20 ans, il est choisi pour tourner dans Tous les matins du monde. Sa carrière est lancée. Mais la drogue et surtout l’alcool le rattrapent. Il vit également une relation complexe avec son père Gérard, entre fascination et rejet. Le jeune acteur brûle sa vie et son accident de moto ne va rien arranger. Pendant sept ans, il souffre d’une jambe paralysée. Des douleurs qui lui font accepter l’amputation. «Une de perdue, dix de retrouvées», ironise-t-il en sortant de l’hôpital. Alors qu’il semblait avoir retrouvé un équilibre, le destin le rattrape le 13 octobre 2008 : il décède d’une pneumonie foudroyante. «J’ai toute la mort pour m’assagir», aimait-il dire.

A lire :

3 choses que vous ignorez sur Ghost, le classique avec Patrick Swayze

Les ruptures de l’été chez les people