M. Pokora : « Je veux transmettre une énergie positive »

PHOTO: 1/10

M Pokora

M Pokora aux NRJ Music Awards.



Celui qui fait désormais partie des personnalités préférées des Français sort un nouvel album, R.E.D. Confidences d’un artiste déterminé, qui fêtera bientôt ses 30 ans

R.E.D, son nouvel album

- Trois ans pour concevoir ce nouvel album. Était-ce le temps nécessaire pour aboutir au résultat attendu ?

Musicalement, il est plus riche, en terme de production, mais aussi vocalement. J’envoie plus ! C’est une volonté. J’ai appris comment mettre en valeur ma voix et à explorer de nouvelles choses. J’ai envie qu’on voit que je suis en perpétuelle évolution, que je cherche toujours à progresser.

- Est-ce une philosophie de vie ?

C’est par le sport que j’ai appris ça. C’est une hygiène de vie. Je me fixe des objectifs et j’essaie de les tenir.

- Avec qui avez-vous travaillé ?

Avec quelques fidèles, et puis quelques collaborations nouvelles comme Jennifer Ayache [la chanteuse du groupe Superbus, NDLR] et Miossec, qui a écrit le texte d’une chanson. Je suis fi dèle. Mon entourage et mon manager sont les mêmes depuis longtemps.- On danse, le premier extrait de l’album, est très positif. C’est l’humeur que vous voulez insuffler ? J’aime le divertissement, tirer les gens vers le haut. Cela dit, je ne vais pas danser et chanter sur la misère du monde. Je ne suis pas un clown, mais j’ai envie de faire un beau spectacle. Je souhaite transmettre une énergie positive.

- Où en êtes-vous de sa préparation ?

On vient de fi nir. C’est un an de travail. On sera 22 sur scène, il y aura deux acrobates qui travaillaient avec moi sur Robin des Bois, huit danseurs, trois cuivres, deux choristes, deux guitares, une basse et une batterie pour proposer des univers différents. Il y aura des écrans, une avancée sur la scène.

- Pourquoi R.E.D, le mot rouge en anglais et l’acronyme de Rythmes Extrêmement Dangereux ?

C’était un clin d’oeil pour donner l’envie de bouger… de se bouger.

Le bilan de Robin des bois et Danse avec les stars

- Quel bilan tirez-vous de Robin des Bois, la comédie musicale dont vous teniez le rôle principal ?

C’était une belle aventure humaine, j’ai dû gérer des équipes. J’ai beaucoup appris. Je voulais que les gens doutent de ce que je pouvais donner dans ce rôle, et donc je voulais surprendre. Comme j’ai aimé surprendre en sortant mon album en anglais, comme quand j’ai fait Danse avec les stars, comme quand j’ai repris À nos actes manqués puis qu’on a fait deux albums avec des titres de Jean-Jacques Goldman. J’ai toujours aimé les défis.

- Vous avez fait votre entrée au classement du JDD à la 25e place parmi les personnalités préférées des Français. Votre réaction ?

Je suis fier. Je suis attaché à mon pays, ma culture, aux gens que je rencontre lors des dédicaces. L’année démarre bien pour moi : ce classement et un NRJ Music Award. C’est une année «rouge», mais les voyants sont au vert.

- Vous étiez juré dans Danse avec les stars il y a quelques semaines. Étiez-vous à votre place ?

Les deux premières émissions, ce n’était pas moi. J’étais trop tendu et frustré, je n’étais pas habitué à être de ce côté-là de la piste. Mais je m’y suis fait. Les gens m’ont vu sobre et sérieux. Ils ont vu que j’avais grandi.

- Assumez-vous votre popularité ?

Totalement, c’est touchant. L’autre jour, je sortais d’un supermarché et je rangeais un pack d’eau dans mon coffre. Un passant m’a salué comme si j’étais de sa famille ! C’est génial, c’est une piqûre d’énergie quand ça m’arrive, au restaurant, dans les aéroports… C’est une victoire pour moi, une récompense du travail que je fais. Quand je donne du temps et de ma présence auprès d’enfants malades, je me sens utile.

- Vous aurez 30 ans en septembre. Est-ce un cap pour vous ?

Je le vis très bien. Plus je prends de l’âge, plus je me sens bien. J’ai l’impression d’avoir fait Popstars il y a seulement quatre ans.

Cinéma et vie privée

- Quelle est l’étape suivante ? Le cinéma ?

Oui, mais pas tout de suite. Je suis à fond sur mon album et ma tournée. En 2016, ce sera le moment d’y réfléchir… ou pas, si je n’ai pas de proposition.

- La presse people vous a présenté en couple avec une danseuse il y a quelques mois. Est-ce officiel ?

Non, je ne suis pas du genre à étaler ma vie personnelle. Je ne me montre pas, je ne vais pas sur les tapis rouges.

- Quelles sont les qualités qui vous résument le plus ?

Je suis un bosseur ; je ne dors pas, je somnole. Je suis ouvert aux autres, je suis quelqu’un de tolérant. J’aime les gens, être avec eux, sinon je n’aurais pas fait ce métier.

A LIRE : 

Danse avec les stars : M. Pokora quitte le jury

Robin des bois : M. Pokora se donne en spectacle

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore