Gaspillage alimentaire, 10 chiffres chocs


Par publié le 22/09/2014 à 12h39


Le 16 octobre prochain aura lieu la 2e Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Sur M6, cinq chefs – Cyril Lignac, Florent Ladeyn, Philippe Etchebest, Ghislaine Arabian et Yves Camdeborde – tentent de mobiliser les Français contre

750
D’après la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), on peut estimer à 750 milliards de dollars par an les pertes économiques directes dues au gaspillage alimentaire dans le monde, en se basant sur les prix à la production. Soit le PIB annuel de la Suisse [chiffre de septembre 2013].

1/3
On estime que 41 200 kilos de produits alimentaires sont jetés chaque seconde dans le monde. Un chiffre qui représente un gaspillage de 1,3 milliard de tonnes par an, soit un tiers de la production mondiale de denrées dédiées à la consommation humaine. La valeur de ce gaspillage est estimée à 990 milliards de dollars.

63
À la suite d’un projet de loi déposé, en juillet 2014 par l’un d’entre eux, 63 députés de tous bords politiques soutiennent le projet obligeant les grandes surfaces de plus de 1 000 m2 à céder leurs invendus alimentaires périssables, mais encore consommables, à des associations caritatives. Ce qui représenterait 200 tonnes de produits chaque année.

3,6
C’est, en millions, le nombre de personnes qui ont dû bénéficier de l’aide alimentaire en France en 2012. Dans le monde entier, le nombre de personnes souffrant de la faim s’élève à 2,5 milliards, parmi lesquels 842 millions sont victimes de déficiences liées à la malnutrition.

17
C’est, en millions de tonnes, le poids de la nourriture gâchée en France. Soit de quoi fournir un repas par jour à chaque Français pendant plus d’un an…

450
Exprimé en euros, il s’agit du coût estimé pour l’année 2013 du gaspillage alimentaire en France pour une famille de quatre personnes.

1,4
En l’an 2007, 1,4 milliard d’hectares, soit 28 % des terres agricoles du monde entier, ont servi à produire des denrées alimentaires qui ont fini à la poubelle sans passer par l’assiette.

20%
En France, le cycle de vie de la nourriture d’un citoyen représenterait 20 % du total des ses émissions en gaz à effet de serres quotidiennes.

79
C’est, en kilos, par personne et par an, le poids estimé des déchets alimentaires au sein des foyers français. Soit près de 53 millions de tonnes jetées en France. Si sur ces 79 kilos, 59 peuvent difficilement être évités (os, épluchures…), un changement de comportement serait nécessaire pour les 20 restants, qui comprennent 7 % de produits emballés. Mais ce n’est pas gagné, sachant que deux tiers des Français estiment se situer en dessous de ces 20 kilos…

50%
La France s’est fixée comme objectif une réduction de moitié de son gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Le ministère de l’Agriculture et les différents acteurs de l’industrie agro-alimentaire, y compris la grande distribution, ont signé un pacte national en juin 2013 et adopté onze mesures, parmi lesquelles l’instauration de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage.