3 Questions à Églantine Éméyé


Par publié le 05/05/2014 à 12h14


Déjà à l’antenne de France 5 dans Allô Rufo tous les jours à 10 heures, l’animatrice présente Jour de brocante Supprimé le dimanche à 13h40 sur France 3.

- Quel est le concept du magazine Jour de brocante ?Partir à la recherche d’objets dans des brocantes partout en France. Des objets qui ont une histoire et qui racontent celle d’une région. C’est aussi une galerie de portraits étonnants : je rencontre bien sûr des experts, mais également de nombreux amateurs, tellement passionnés qu’ils en sont devenus des spécialistes. C’est pour eux un loisir autant qu’un plaisir. On se laisse guider d’un point à un autre. Nous avons déjà tourné à Paris, Avignon, Nancy, Strasbourg…
- Quels sont les profils des passionnés ?Assez divers. Ils ont tous en commun la passion des objets. D’ailleurs, nous avons toujours avec nous un spécialiste de la décoration « personnalisée », des détournements d’objets, pour les adeptes de la customisation.
- Êtes-vous une chineuse ?
Ma mère l’est, j’ai donc toujours fréquenté les brocantes, et je les aime comme lieux d’échanges. C’est un domaine qui m’intéresse, je n’aime pas le gâchis, j’ai tendance à garder plein de choses. Par exemple, j’ai toujours ma première table de chevet.