Pékin Express : un avenir incertain


Par publié le 03/06/2014 à 02h24


La dixième saison de Pékin Express s’achève cette semaine. Le futur du jeu semble s’inscrire en pointillés

Sûr de son coup, Cyril Hanouna annonçait il y a quelques jours la fin de Pékin Express à l’issue de la saison 10, dont la finale a lieu cette semaine.

 

«C’est officiel, c’est une info exclusive, claironnait l’animateur sur le plateau de Touche pas à mon poste ! La production l’a annoncé aux équipes. Voilà, c’est terminé.» Quand une affirmation de ce type est lancée avec autant d’aplomb, il est difficile de ne pas y croire. Sauf que du côté de M6, on refuse pour l’instant de se prononcer sur l’avenir du jeu, en se contentant de rappeler que les allégations de Mister Hanouna sont «complètement fausses».

 

Pour autant, les raisons d’un arrêt de Pékin Express ne manquent pas. La première, implacable, est d’ordre comptable. Avec des audiences en nette baisse par rapport à la saison précédente, l’émission peine de plus en plus à justifier son statut de production la plus chère des grilles de programme de M6.

 

La deuxième a trait à la mécanique même du jeu, clairement vieillissante, dans un PAF en pleine mutation. Si l’on ajoute à cela la polémique ayant entouré le choix de la Birmanie – guère exemplaire en matière de respect des droits de l’Homme – parmi les pays hôtes de cette dixième saison, on est en droit de se demander si Pékin Express n’a tout simplement pas fait l’année de trop