Samba : Un nouveau succès populaire pour Omar Sy ?


Par publié le 29/09/2014 à 12h27


Il y a trois ans, Intouchables cumulait plus de 19 millions d’entrées au box-office. Samba, le nouveau film du trio Nakache-Toledano-Sy, parviendra-t-il à toucher le coeur des spectateurs ?

Omar Sy en est bien conscient. Avec Samba (sortie le 15 octobre), il est attendu au tournant.

D’autant qu’il s’agit du nouveau film d’Olivier Nakache et Éric Toledano, les réalisateurs d’Intouchables. Encore un mélange judicieux d’humour et d’émotion, même si cette fois, le sujet est tout autre.

 

SAMBA

Omar Sy incarne un immigré sénégalais placé en centre de rétention qui va rencontrer une femme engagée (Charlotte Gainsbourg), membre d’une association venant en aide aux sans-papiers. « C’est un type digne et courageux qui est obligé d’avancer coûte que coûte. Comme beaucoup d’immigrés, il ne vit que pour le travail et n’agit que pour les autres et pour l’honneur », explique le comédien. Un rôle qui le touche particulièrement et l’interroge même sur son existence très confortable. « Quand je compare la vie d’un personnage comme Samba à la mienne, je mesure l’abîme qui nous sépare. Ces types jouent leur vie lorsqu’ils franchissent une frontière. Moi, je voyage avec un passeport, j’ai un visa pour les États-Unis qui m’accorde le droit d’y travailler, je me balade où bon me semble et la seule question que je me pose en descendant de l’avion, c’est de savoir si mon taxi m’attend. Quelle chance ! »

 

OMAR SY : COMÉDIEN

C’est vrai que le comédien a eu beaucoup de chance dans son parcours. Qu’elle est déjà loin l’époque du SAV, ce format court diffusé par Canal + dans lequel il s’amusait des travers de la télévision française, au côté de son acolyte Fred Testot. Les 19 millions d’entrées en France du film Intouchables et son César du Meilleur acteur en 2012 ont fait d’Omar Sy un acteur plus libre de ses choix et plus riche aussi (il aurait perçu plus de 2 millions d’euros grâce à son intéressement sur les entrées du film). De quoi prendre la grosse tête ?

 

« Non, ça va pour l’instant. J’ai ma famille et mes amis pour me rappeler qui je suis. Je passe beaucoup de temps avec eux. Mon métier, c’est de faire marrer les gens, et pour ça, il faut que je sois heureux. Et puis, je ne suis pas qu’un acteur, je suis aussi un bon père de famille. Enfin, j’espère. On verra dans vingt ans si mes enfants ont le bac ! ». Il a beau faire comme si rien n’avait vraiment changé, sa carrière est passée à la vitesse supérieure et, aujourd’hui, Omar Sy tend à devenir une star internationale.

 

En mai dernier, il créait la surprise en intégrant avec succès la bande des X-Men et on le retrouvera confronté au méchant T-Rex en juin prochain dans Jurassic World. Décidément, les Américains sont bien décidés à ne plus le lâcher, puisqu’il est actuellement à l’affiche de Good People, aux côtés de James Franco et Kate Hudson, où il interprète un tueur à la recherche de son agent [la date de sortie en France n’est pas encore connue, NDLR].

 

CARRIÈRE AMÉRICAINE

 

Enfin, l’acteur s’apprête à tourner une comédie avec Bradley Cooper et Adam Jones sur les aventures d’un chef cuisinier. Un programme des plus chargés qui émerveille chaque jour Omar Sy. « Mon histoire, c’est celle d’un petit gars de banlieue qui décroche un jour un rôle dans X-Men. Ça vaudrait le coup de la raconter, non ? » Fort heureusement pour nous, Omar Sy n’en oublie pas pour autant le cinéma français.

Rappelons tout de même qu’il était, cette année, la deuxième personnalité préférée des Français. Il rentre en France tous les deux à trois mois pour se consacrer à des projets comme Samba. Ce film touchera-t-il autant de gens qu’Intouchables ? Omar Sy ne se prononce pas et préfère rester prudent : « On ne peut jamais prévoir. Ce qui est sûr, c’est que tout ce qui se passe et se passera à l’avenir dans ma carrière est la conséquence d’Intouchables ».