Pretty Woman : Le bon choix de Julia Roberts


Par publié le 03/02/2015 à 09h30


En décrochant le premier rôle de ce conte de fées moderne, celui d’une prostituée délurée tombant amoureuse d’un séduisant homme d’affaires, l'inconnue Julia Roberts vit sa carrière décoller en flèche.

Il fut donc un temps où le nom de Julia Roberts ne disait rien à la majorité des Terriens : c’était avant 1990, avant Pretty Woman. Pourtant, elle était loin d’être le premier choix des producteurs du film. Michelle Pfeiffer, Valeria Golino, Molly Ringwald et Daryl Hannah, entre autres, refusèrent en effet d’incarner ce personnage sous prétexte qu’elle constituait un reflet dégradant pour l’image de la femme.

Un succès populaire

Bien que partagée par de nombreuses féministes de l’époque, cette critique n’empêcha pas le film de rencontrer un vif succès populaire et de faire de Julia Roberts et Richard Gere l’un des couples de fiction les plus glamour d’Hollywood.

A VOIR :

Pretty Woman

Comédie romantique

Jeudi 5 février à 20 h 50 sur W9

A LIRE :

L’amour est dans le pré – début de la saison 10 vu par Twitter

Top Chef 2015 : La saison 6 démarre le 26 janvier

Hip Hop academy sur France O

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore