Pas sorti de l’auberge (espagnole)


Par publié le 15/07/2015 à 06h00


Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis : à la sortie de "L’Auberge espagnole", Cédric Klapisch avait déclaré ne pas vouloir proposer de suite.

« J’ai mis du temps à me dire que ça pouvait être une bonne idée, confesse le réalisateur. J’avais peut-être un peu peur d’aller vers le plaisir en pensant que s’il n’y avait pas de souffrance, il n’y avait pas de qualité (…) Je crois vraiment avoir découvert que c’était le contraire. Plus il y avait de plaisir, plus il y avait de qualité. J’ai donc eu envie de retrouver ce plaisir-là. » Bien lui en a pris puisque ce deuxième volet des aventures de Xavier (Romain Duris) et de ses amis a su piquer la curiosité de près de 3 millions de personnes lors de sa sortie en 2005. De fait, entre Paris, Londres et Saint-Pétersbourg, elles ne manquent pas d’attraits.

A LIRE :

Tout ce qui brille et Nous York, 2 comédies avec Leïla Bekhti