Le Père Noël est une ordure : Les secrets du tournage – Film


Par publié le 04/01/2015 à 10h00


Archi rediffusée, la cultissime comédie de la troupe du Splendid n’en recèle pas moins une foule de petits secrets encore bien gardés. En voici un florilège aussi savoureux qu’une assiette de doubitchous !

AFFREUX, SALES ET MÉCHANTS !

Cela n’a rien d’un hasard si le titre du film d’Ettore Scola semble définir parfaitement quelques-uns des personnages mis en scène dans Le Père Noël est une ordure, Zézette et Félix en tête. Les membres de la troupe du Splendid ont en effet été influencés dans l’écriture du scénario par la sortie, quelques années plus tôt, d’Affreux, sales et méchants, comédie satirique osant rire de la pauvreté. Un sacré tabou pour l’époque.

JULIO IGLESIAS EN «GUEST»

Scène culte parmi tant d’autres, le slow entre Pierre (Thierry Lhermitte) et Katia (Christian Clavier) devait à l’origine être dansé sur le célèbre Vous les femmes de Julio Iglesias. N’ayant pu finalement obtenir les droits de la chanson, les producteurs du Père Noël est une ordure se sont finalement rabattus sur Destinée, titre de Guy Marchand popularisé quelques mois plus tôt par la comédie Les Sous-Doués en vacances. Les dialogues de Pierre et Katia ont alors dû être modifiés à la dernière minute. Le chanteur Julio Iglesias n’est pas pour autant absent du film, puisque Zézette (Marie-Anne Chazel), fan du chanteur espagnol, arbore un badge «I Love Julio», tandis que l’intérieur de sa caravane est recouvert de photos à son effigie.

UN TABLEAU SACRÉMENT COCHON !

Impossible d’oublier le tableau offert à Thérèse (Anémone) par Pierre (Thierry Lhermitte), une croûte pas piquée des hannetons représentant la jeune femme en petite culotte marchant main dans la main avec un cochon rose anthropomorphe. Signé du peintre de marine Bernard Desnoyers, ce monument du kitsch a subi quelques modifications par rapport à la version utilisée pour les besoins de la pièce de théâtre Le Père Noël est une ordure, dont le film est une adaptation. Dans cette dernière, les nuages étaient en effet en forme de phallus. Une grivoiserie qui n’a pas survécu à la transposition sur grand écran.

NOM DE CODE : LES BRONZÉS FÊTENT NOËL

Craignant que le titre Le Père Noël est une ordure constitue un obstacle dans l’obtention des autorisations de tournage, les producteurs du film ont préféré dissimuler le plus longtemps possible l’identité du projet, utilisant ainsi le nom de code Les bronzés fêtent Noël, deux ans après la sortie au cinéma des Bronzés font du ski.

MICHEL BLANC, LE GRAND ABSENT

S’il s’était glissé à plusieurs reprises dans la robe de Katia (le personnage dévolu à Christian Clavier) pour les besoins de la pièce de théâtre, l’inoubliable Jean-Claude Duss de la saga Les Bronzés n’en est pas moins absent du casting du long-métrage. Il était pourtant prévu de le voir apparaître dans le rôle d’un prêtre recevant, dans les derniers instants du film, les confessions de Thérèse et Pierre, rongés par la culpabilité. Une scène qui a finalement été supprimée du scénario.

LES DENTS DE ZÉZETTE

Pour se glisser au mieux dans la peau de la SDF Zézette, Marie-Anne Chazel tenait à adopter une diction particulière. «Je suis allée voir mon dentiste et je lui ai demandé de me trouver un moyen de chuinter, se souvient la comédienne. Et à partir du moment où j’ai mis cet appareil dentaire, pendant les répétitions, le personnage est arrivé. Parce que j’étais comme protégée par un masque. Ça n’était pas vraiment moi.» Un rôle de composition plutôt crédible puisque lors du tournage de la scène du zoo de Vincennes, des passants, prenant Marie-Anne Chazel pour une véritable SDF, lui auraient donné quelques pièces de monnaie…

LES PETITES FICHES DE PIERRE

Aussi rigide qu’un manche à balai, le personnage campé par Thierry Lhermitte se plaît à adresser à ses collègues de SOS Détresse Amitié des petits mots leur rappelant certaines règles de vie en communauté. Si vous faites preuve d’observation, vous pourrez lire, ici et là, «Pitié pour les suivants… N’accaparez pas toute l’eau chaude du ballon svp», «Un coup d’éponge sur le combiné, c’est vite fait et ça fait plaisir, surtout en cas de grippe», ou encore «Je ne suis pas une papeterie. On est prié d’amener son stylo !».

A VOIR :

Le père Noël est une ordure

Dimanche 4 janvier, à 20 h 50 sur France 2

A LIRE :

Star Wars, Brokeback Mountain : Notre sélection TV de la semaine

Enfoiré de Père Noël : c’est pour rire, gamin…

Mulholland Drive, le classique de David Lynch

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore