Le deuxième film de Guillaume Canet


Par publié le 04/07/2014 à 03h49


On avait découvert sa casquette de réalisateur avec Mon idole en 2002, et les critiques étaient unanimes : Guillaume Canet derrière la caméra, c’était prometteur.   Il a plus que confirmé ce talent avec Ne le dis à personne, raflant au passage le César du Meilleur réalisateur en 2007.   «Je me suis approprié cette […]

On avait découvert sa casquette de réalisateur avec Mon idole en 2002, et les critiques étaient unanimes : Guillaume Canet derrière la caméra, c’était prometteur.

 

Il a plus que confirmé ce talent avec Ne le dis à personne, raflant au passage le César du Meilleur réalisateur en 2007.

 

«Je me suis approprié cette histoire adaptée du best-seller Tell No One, de Harlan Coben, précise Guillaume Canet. En lisant le roman, j’ai été subjugué par l’intrigue tortueuse, le poids psychologique des personnages et la réelle dimension romanesque du récit.»