Lawrence d’Arabie : Monumental désert


Par publié le 11/12/2014 à 05h18


La musique de Maurice Jarre restera à jamais associée aux yeux bleus de Peter O'Toole et aux somptueuses images du désert.

David Lean est sans doute le plus grand réalisateur d’aventures épiques de l’histoire du cinéma anglais : Docteur Jivago, La Fille de Ryan, Le Pont de la rivière Kwaï et, bien sûr, ce Lawrence d’Arabie, autant de films cultes. Celui est évidemment l’un des monuments du cinéma tout court, avec un Peter O’Toole majestueux, qui semble possédé par son personnage, il est vrai flamboyant au possible. Aucun temps mort dans ce récit qui multiplie les morceaux de bravoure, comme l’attaque du train, l’arrivée d’Omar Sharif dans le désert ou encore la charge des Arabes contre Aqaba. Évidemment, la musique de Maurice Jarre est sublime et le casting est à l’avenant : Omar Sharif, Alec Guiness, Anthony Quinn…