Chanteurs disparus : à chacun son film !


Par publié le 01/09/2014 à 11h57


Les biopics musicaux connaissent un franc succès. À l’occasion de la diffusion de Cloclo sur TF1, nous vous proposons une sélection des meilleurs d’entre eux.

Le roman d’Elvis

 

En 1979, deux ans après la mort d’Elvis Presley, John Carpenter signait un biopic sur «le King», alors que le genre était encore rare au cinéma. C’est Kurt Russell qui enfilait le costume du rockeur. Si la ressemblance physique n’est pas saisissante, c’est néanmoins cette incarnation convaincante qui donna un élan décisif à sa carrière.

 
Ray

 

La mode du biopic musical fut lancée par cette histoire autour de la vie deRay Charles, avec une interprétation plus vraie que nature de Jamie Foxx. Rarement un acteur s’est autant approprié un personnage. Voix, gestuelle, démarche… tout est parfait ! Résultat, il ne joue pas, il est Ray Charles. Cette performance, oscarisée en 2005, laisse sans voix !

 

 

Dalida

 

Surprise ! La télévision s’est elle aussi penchée sur la vie des stars. En 2005, ce téléfilm revenait sur le parcours musical et les drames personnels de Dalida. Sabrina Ferilli endossait de façon tout à fait honorable le rôle de la belle Égyptienne. Toutefois, le cinéma n’a pas dit son dernier mot et il semblerait qu’il y ait un projet avec Nadia Farès dans le rôle-titre.
La môme

 

Ce biopic a marqué les esprits ! On croyait tout savoir d’Édith Piaf, mais La Môme a permis d’explorer des parts d’ombre méconnu de la chanteuse pour mieux saisir la complexité de sa personnalité. Et Marion Cotillard l’incarne à la perfection. Ce rôle lui a d’ailleurs valu de recevoir l’oscar et le César de la Meilleure actrice en 2008.
Gainsbourg, vie héroïque

 

Impossible de faire un film sur Serge Gainsbourg sans un esprit décalé. En 2010, ce biopic réalisé par Joann Sfar a donc misé sur l’originalité, avec notamment des séquences imaginaires autour du personnage de Gainsbarre. C’est Éric Elmosnino, un visage peu connu alors, qui incarna l’artiste aux multiples talents. Il a su capter à la perfection ses attitudes et le mimétisme est bluffant.

 
The Doors

 

En 1991, le réalisateur Oliver Stone a choisi de suivre le leader des Doors, Jim Morrison, du début de sa carrière jusqu’à la fin de sa vie, se penchant principalement sur le côté sombre et auto-destructeur du chanteur. On y découvrait un Val Kilmer totalement habité par son personnage.

 
Cloclo

 

De son enfance en Égypte à son décès à 39 ans, ce musical revisite la vie de Claude François. Pas facile d’incarner l’idole d’une génération ! Pourtant, Jérémie Rénier est époustouflant de par sa ressemblance physique avec la star, mais aussi de par sa prestation, la danse et le chant ne faisant pas partie alors de sa palette artistique.
Get on up

 

Il n’est pas encore sorti ! Ce film sur James Brown sera sur les écrans le 24 septembre prochain. C’est Chadwick Boseman qui redonne vie au charisme et au génie de l’artiste. Il lui a fallu d’innombrables heures d’entraînement pour maîtriser à la perfection la façon de danser du showman. Pas de doute, en sortant de la salle, vous aurez envie de swinguer !

 

 

The Rose

 

Un biopic original sorti en 1980 et inspiré de la vie de Janis Joplin. Bette Midler dévoilait un jeu d’un réalisme incroyable en incarnant cette rockeuse écorchée vive. La bande originale du film était elle aussi fabuleuse.

 
Tina

 

Une fois n’est pas coutume, le cinéma a retracé le parcours d’une chanteuse alors que celle-ci est en vie. Ce film qui date de 1993 relate l’ascension de la diva Tina Turner et sa tumultueuse relation avec son mari Ike Turner. Un biopic classique, mais avec une excellente bande originale et une surprenante Angela Bassett.