Amours imaginaires : Xavier Dolan, deuxième opus


Par publié le 18/12/2014 à 05h34


Ces "Amours imaginaires" datent de 2010, soit une véritable éternité pour le jeune et hyperactif cinéaste Canadien.

Nommé à la sélection «Un certain regard » pour le Festival de Cannes, aux César 2011 et à la 24e??édition du Festival de Cabourg, ce film signé Xavier Dolan, réalisateur d’à peine 21 ans à l’époque du tournage, est reconnu pour son scénario audacieux qui parle d’amours contrariées de façon très stylisée… bref tout ce qui fait déjà le « style Dolan ». Acteur, réalisateur, scénariste et, paraît-il, costumier à ses heures, le jeune Qébecois fait tout dans ses films, qu’il enchaîne à la vitesse grand V. Il a depuis 2010 sorti trois long métrages : Laurence Anyways, Tom à la ferme et Mummy. Ce dernier a obtenu le Prix du jury à Cannes au printemps dernier. Nul doute qu’à ce rythme, Xavier Dolan aura dans vingt ans battu le record de prix obtenus dans les différents festivals du monde entier !