Plus belle la vie : le tueur enfin démasqué !

PHOTO: 1/6

Plus belle la vie


Par publié le 14/10/2015 à 09h00


Nouvel épisode grand format pour Plus belle la vie et ultimes pirouettes de « l’Enchanteur », qui s’en prend aux femmes du Mistral. L’esthéticienne Wendy, incarnée par l’excellente Céline Vitcoq, pourrait en faire les frais…

Bâillonnée, les mains liées dans le dos, Wendy Lesage n’en mène pas large. Tout cela n’a rien de plaisant et encore moins de coquin… même si la jeune femme mène souvent grand train. «C’est vrai qu’elle ne cache rien de ses préférences… «amicales», on va dire. Mais ce qui lui arrive là n’est pas drôle du tout», analyse son interprète, Céline Vitcoq. La tête sur la banquette arrière de la voiture, Wendy voit sa vie défiler… Elle vient d’être enlevée par le tueur qui terrorise le Mistral. Et cette quatrième proie pourrait bien être sa nouvelle victime… «En lisant le scénario, je me disais «oh la la, je vais me faire zigouiller, ils vont faire disparaître le personnage».» La comédienne n’en dira pas davantage sur l’issue de cette intrigue qu’elle porte sur ses épaules menues et qui la conduit vers un nouveau registre. «J’ai joué les classiques et même la tragédie. Je sais faire autre chose que de rigoler en me tapant sur les cuisses ! », assure-t-elle avec le caractère bien trempé que l’on associe à son personnage. Wendy est apparue dans le feuilleton le 2 janvier 2013 et n’a cessé depuis de prendre de l’épaisseur, pour occuper aujourd’hui la place qu’elle mérite : «Elle a l’élégance d’avoir toujours le sourire, elle a ce côté naturel et touchant de la bonne copine attentive au bien-être des autres.» Son entourage le lui rend bien, puisqu’à l’annonce de son enlèvement, le Mistral – Djawad (David Baiot) en tête – se mobilise pour la retrouver, puis pour… saluer sa mémoire !

Adultère, amourette…

Si certains ont rendez-vous avec la mort, d’autres l’ont avec l’amour. Guillaume (Virgile Bayle) profite d’un séminaire professionnel pour passer une fois de plus un peu de bon temps avec Luna (Anne Decis), redevenue depuis peu sa maîtresse. Mais hôtel de luxe et champagne à gogo ne suffi sent pas à leur assurer de doux moments : adultère va vite rimer avec tremblement de terre quand sa copine Caroline (Diane Robert) débarque et que Sacha (Avy Marciano) vient récupérer sa chère Luna. Drôle de situation quand on sait que dans la «vraie vie», Diane et Avy sont en couple… Et quand ceux-là s’en donnent à coeur joie, ceux-ci s’initient à la vie : Kevin (Théo Bertrand) va-t-il enfin se sortir d’une longue série de râteaux amoureux ? L’escapade qui le conduit avec Baptiste (Bryan Trésor) et Thérèse (désormais jouée par Manon Bresh) sur la route d’un festival de rock, sous la surveillance très aléatoire de Nathan (Thibaud Vaneck), leur professeur d’anglais, lui offre une trop belle occasion de conclure….

Des séquence SM ?

Alors que Kevin va finir par déposer un doux baiser sur les lèvres d’une séduisante copine de classe (et plus parce qu’affinités), Wendy, toujours attachée à son siège, subit les pires supplices dans une mise en scène… très affûtée. S’agit-il d’un copié-collé de 50 nuances de Grey ? Les fans de romans érotiques devraient plutôt jeter un coup d’oeil sur La Tentation de Wendy (paru en juillet dernier chez Hugo Roman), le fameux roman inspiré par son personnage et dont Céline Vitcoq a appris la sortie… par la presse. «Je n’ai pas été consultée. J’aurais préféré un shampoing ou un mauvais parfum, mais il se trouve que c’est un livre de cul », ironise-t-elle. Les comédiens n’ont en effet pas leur mot à dire sur les produits dérivés créés à partir de leurs personnages. Pas plus qu’ils n’ont de réelle influence sur les intrigues qui les concernent. Celle de ce nouvel épisode long format – totalement intégré à la narration des épisodes quotidiens – tient en tout cas bien la route. Du rythme, des rebondissements, des séquences cultes (très drôle, celle des ados aux visages déformés sous l’effet d’une ratatouille «aux herbes folles»), et surtout une belle montée en puissance de son scénario font de ce nouveau prime time un moment «enchanteur».

A LIRE :

Dix ans que la vie est plus belle !

Léa François (Plus belle la vie) : «Je me suis fait insulter par les fans»

Amour gloire et beauté à Paris !