Léa François (Plus belle la vie) : «Je me suis fait insulter par les fans»


Par publié le 06/04/2015 à 10h54


La jolie Barbara de Plus belle la vie revient en force dans les intrigues du feuilleton début avril. Ses histoires de cœur lui créent bien du souci… au grand bonheur de la comédienne, dont la notoriété ne cesse de progresser.

- Barbara, votre personnage, a quitté Abdel (Marwan Berreni)… Ce qui a déclenché un flot de réactions sur les réseaux sociaux. Cela vous surprend-il ?

Je comprends cette déception, même si je me suis fait insulter par les fans sur les réseaux sociaux ! Ce couple existait depuis plusieurs années, et effectivement les gens étaient très attachés à cette union. Ce sont des exemples. Ils n’ont pas eu une enfance facile et s’en sont sortis.

- Est-ce que vous aviez vu venir ce rebondissement ?

Pas du tout ! Je l’ai découvert au fil des semaines. Je suis déçue par cette évolution. Barbara était pourtant amoureuse de lui. Je n’ai pas l’impression qu’ils vont se remettre ensemble. Abdel ne va pas très bien…

- Que va-t-il lui arriver ? Selon Marwan Berreni lui-même, il va connaître la déchéance…

Je ne peux bien sûr pas trop en parler, mais disons qu’Abdel est en manque de repères : il a perdu Barbara et son père n’est pas très stable…

- Abdel risque-t-il disparaître du feuilleton, et Marwan avec ?

Non, cela n’est pas prévu, mais nous n’avons pas tant d’avance que ça entre les tournages et la diffusion des épisodes…

- Cette rupture est due au fait que Barbara est tombée dans les bras de Francesco, le petit copain de sa propre mère ! Qu’en pensez-vous ?

Il est très craquant. Emanuele Giorgi, qui joue ce rôle, est vraiment d’origine italienne. Même si certains internautes trouvent qu’il n’a pas vraiment l’accent italien !

- Ce n’est pas très moral tout cela, quand même…

Barbara n’est pas avec lui parce que c’était le mec de sa mère, mais parce qu’elle est vraiment amoureuse…

- Vous faites partie du feuilleton depuis six ans déjà. Vous êtes-vous habituée à cette notoriété ?

C’est passé très vite, et j’ai vécu plein de choses. On est obligé de s’y faire. Que ce soit à Marseille ou à Paris, où j’habite, les gens me reconnaissent dans la rue et c’est agréable. Je suis malgré tout toujours aussi surprise.
- Vous avez plus de 100 000 « likes » sur Facebook et vous êtes très active sur les réseaux sociaux. Est-ce important pour vous ?

Oui, c’est le moyen de communication de ma génération. Je « poste » des infos sur Plus belle la vie, ainsi que sur mon actualité au théâtre…

- À ce propos, où en êtes-vous de vos projets sur scène ?

J’ai fini en février une tournée avec la pièce Coiffure et Confidences, dans laquelle je jouais avec Astrid Veillon. J’ai adoré. Il se pourrait d’ailleurs qu’elle continue à Paris dans quelques mois. Je n’ai pas d’autres projets au théâtre pour l’instant, mais j’aime la liberté dont on profite avec Plus belle la vie, celle de pouvoir concrétiser d’autres envies en parallèle.

- Où vous voyez-vous dans cinq ou dix ans ?

On me le demande souvent, mais franchement je ne sais pas. Je vis plutôt dans l’instant !

A LIRE :

Clem : Mariage et disputes pour le final de la saison 5