Qu’est-ce que la Social TV ? – Dossier


Par publié le 22/04/2014 à 10h14


Avec Twitter ou Facebook, les téléspectateurs aiment commenter la télé en direct. Et eux sont adorés par la publicité…

« Une expérience télévisuelle personnalisée va devenir la norme », avait prédit le géant de l’informatique Microsoft. La social TV, on en parlait à peine il y a deux ans, et pourtant, le paysage audiovisuel est en mutation depuis l’émergence des réseaux sociaux et du second écran (« second screen », dans le jargon télévisuel). Mais au fait, qu’appelle-t-on la social TV ? Et est-elle si intéressante pour le consommateur ?
Entreprise de séduction

 

Les analystes pensaient que la télé allait s’éteindre peu à peu dans le coeur des téléspectateurs au profit des sirènes d’Internet. En réalité, chaque année, le temps passé devant la télévision ne cesse d’augmenter. La social TV – le fait de commenter en temps réel un programme sur les réseaux sociaux, de lire ce que les autres en disent et de voir son commentaire parfois diffusé à l’écran – lui a donné une dimension ludique et active, donc séduisante.
Moqueurs, tatillons et intellos

 

Le phénomène est profond. Les programmes de télévision représentent désormais près de la moitié des commentaires sur un réseau comme Twitter en soirée. Jadis, les collègues et les étudiants discutaient de ce qu’ils avaient vu à la télé la veille. Les conversations se font aujourd’hui aussi en direct par petits écrans interposés. La télévision crée toujours du lien social, mais autrement. Iligo, une société d’études, affirme que « plus d’un quart des téléspectateurs commentent régulièrement les programmes sur les réseaux sociaux en France ».

 

 

Cette proportion grimpe à 40 % chez les 18-34 ans. Les « twittos » (utilisateurs de Twitter) sont répartis en trois grandes catégories : les « moqueurs », qui envoient des messages ironiques ; les « tatillons », qui décèlent les inexactitudes des politiciens et des experts, et les « intellos », qui ne manquent pas de donner leurs avis sur les grands faits de société.
Du pain bénit pour les chaînesLes chaînes de télévision se régalent de l’émergence de la social TV. Cette dernière capte l’attention, ce qui est bon pour vendre de la publicité, ciblée ou non. Elle fait aussi le jeu des stations qui veulent tirer leur épingle du jeu. Un récent article dans le quotidien Le Monde résumait ainsi la situation : « Pour les petites chaînes, la présence sur les réseaux sociaux se révèle stratégique. Il n’est pas facile de faire émerger un programme quand il existe plus de 25 chaînes. Les réseaux sociaux sont un canal de communication puissant pour le faire connaître. »
Deux cents millions de «twittos» et autant de consommateurs

 

Les annonceurs s’associent désormais aux « meilleurs » tweets d’un programme pour augmenter leur visibilité. Il y aurait 200 millions d’utilisateurs de Twitter dans le monde… Une première offre de publicité sociale a été proposée par TF1 au constructeur automobile Seat lors de l’émission Danse avec les stars, en septembre dernier. Le programme Twitter Amplify fut ainsi appliqué.

 

 

Twitter France incitait les utilisateurs à regarder le programme sur TF1 et une fois devant la télé, de twitter le plus possible. De fait, 226000 messages auraient été envoyés le 28 septembre, date de la première émission, contre un peu plus de 130000 pour la finale. TF1 diffusait ensuite des extraits vidéo où la marque de voiture était visible et qui, sponsorisés, apparaissaient chez les internautes. Cela parmi d’autres opérations marketing plus traditionnelles.
Création de nouvelles entreprises

 

Des dizaines de start-up (jeunes entreprises) se lancent dans le secteur prometteur de la social TV. Elles proposent des outils en matière de suivi statistique. D’autres investissent le secteur de la « gamification », c’est-à-dire le développement d’applications spécifiques. Un exemple : le téléspectateur qui suit une émission sportive à la télé peut, en même temps, accéder à des contenus caractéristiques, tels que l’agenda des prochaines rencontres, des infos sur les équipes, des photos de sportifs, etc.


A LIRE :

DALS : UNE RÉVOLUTION DIGITALE !
RISING STAR – L’AMBITIEUX TELE-CROCHET INTERACTIF

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore