Indochine : une nouvelle victoire


Par publié le 20/06/2014 à 12h37


À l’occasion d’un concert au Stade de France donné le du 27 juin dernier, France 2 revient sur les meilleurs moments du groupe.

Indochine semblait clairement en perdition dans les années 1990. Ainsi, quand on parlait de Nicola Sirkis et de ses camarades, des mots bien peu aimables venaient à l’esprit, comme «ringards?» et bien d’autres encore…

 

Mais ils ont fini par surmonter ces difficultés. La preuve avec J’ai demandé à la Lune, signé Mickaël Furnon, qui, au début des années 2000, relança la machine. Et depuis, le succès ne s’est jamais démenti. Le documentaire inédit réalisé par Jérôme Revon nous rafraîchit la mémoire, en nous plongeant dans les coulisses de ce qui constitue un exploit : Indochine est ainsi le seul groupe français à se produire deux fois de suite au Stade de France.

 

« Avec le public que l’on a et ce qui s’est passé lors de notre premier stade en 2010, oui, on peut rendre des concerts dans ce lieu incroyablement émouvants et forts, explique Nicola Sirkis. Depuis un an, nous avons préparé ces deux dates des 27 et 28 juin. Que l’on soit sur la pelouse, derrière, devant, près ou loin, tout le public peut être en communion.»

 

Une scène inédite de 80 mètres de large et pénétrant sur la pelouse sur 50 mètres et une cascade d’effets spéciaux ont même été installés. C’est bien le moins pour ce groupe formé en 1981, ayant à son actif plus de dix millions de disques vendus !