Emmanuelle : Sylvia Kristel, une icône de l’érotisme


Par publié le 07/11/2014 à 01h42


En 1974, le film érotique "Emmanuelle" – 9 millions d'entrée en France – fit d'elle une icône de l'érotisme.

À l’aide de témoignages d’acteurs de cette aventure et d’archives inédites, ce numéro d’Un jour un destin dévoile la face cachée du film érotique Emmanuelle, sorti en 1974 avec dans le rôle-titre l’actrice Sylvia Krystel.

 

 

9 millions d’entrée en France

On l’a peut-être oublié, mais ce fut l’un des plus gros succès du cinéma français, attirant dans les salles françaises près de neuf millions de spectateurs et quarante cinq millions dans le monde.

 

 

Une icône de l’érotisme

On y découvre les péripéties survenues lors du tournage en Thaïlande, mais aussi la destinée de Sylvia Kristel, qui ne pouvait imaginer qu’elle resterait prisonnière du fantasme qu’elle allait faire naître, un fantasme symbolisé par les affiches du film, où elle posait seins nus sur un fauteuil en osier.