Calamity Jane, au-delà du mythe


Par publié le 29/09/2014 à 12h11


Martha Jane Cannary (1852-1903) a réellement existé. Un très bon documentaire diffusé sur Arte tente de restituer sa véritable histoire.

Non, Calamity Jane n’est pas une légende?! Elle a existé en chair et en os, mais elle constitue un véritable casse-tête pour les historiens du Far West, qui tentent de démêler le vrai du faux. Martha Jane Cannary est bien née en 1852. En pleine conquête des territoires indiens quitta sa famille mormone à l’âge de 15 ans pour partir à l’aventure et se faire éclaireuse pour le compte du général George Amstrong Custer, qui mourra avec sa troupe à Little Big Horn, vaincu par les Sioux de Sitting Bull et Crazy Horse. C’est dans les régiments de l’armée qu’elle aurait gagné son célèbre surnom de Calamity. Puis elle devient le personnage principal d’un spectacle basé sur sa propre légende, le Wild West Show. Ce qui rend d’autant plus ardu la tâche de démêler légende et réalité… Après une longue vie d’aventures et de conquêtes, elle s’assagit et devient éleveuse de bétail, avant de mourir, pauvre et alcoolique en 1903, à Deadwood, dans le Dakota du Sud. Cette petite ville qui donna en 2004 son nom à une très bonne série télévisée dans laquelle Calamity Jane apparaît comme une camarade du nom moins célèbre Wild Bill Hickock. Calamity Jane reste en tout cas à jamais l’un des symboles de la conquête de l’Ouest.