Twin Twin : « La scène est notre kif »


Par publié le 28/04/2014 à 02h23


Lorent au chant, son jumeau François à la basse et Patrick à la guitare misent sur le « décalage » tant capillaire que musical pour séduire et dignement représenter la France. L’aventure a débuté sur

- Comment est née la chanson Moustache, que vous allez interpréter devant des dizaines de millions de téléspectateurs?Elle s’inspire d’un pote qui a tout pour être heureux : il est beau garçon, il  gagne bien sa vie, il a un super appartement et plein d’amis. Et puis un jour, il s’est laissé aller à cette confidence : « Je suis bien dans ma vie, j’ai tout ce qu’il faut, mais je rêve… d’avoir une moustache ! » Ce qui nous a fait rire. On a repris l’anecdote et on a élargi le sujet en se demandant comment être heureux à une époque de surconsommation, où la société nous pousse à avoir toujours plus.- Que représente le concours de l’Eurovision pour vous ?Nous sommes fiers de représenter la France, nous espérons être à la hauteur et nous classer dans les 10 ou 15 premiers. Ce concours est synonyme de joie et de découvertes. Un peu à l’image de notre musique, un mélange d’électro, de hip-hop et de rock.- À quel type de prestation faut-il s’attendre sur la scène du B&W Hallerne de Copenhague ?D’abord, on aura la même coupe de cheveux qu’aujourd’hui. Le show capillaire avec nous, c’est tous les jours ! On présentera un spectacle qui, nous l’espérons, plaira aux Européens, quelque chose de coloré et lumineux. La scène, c’est notre kif. On veut dynamiter celle de l’Eurovision. On se prépare activement, nous sommes «focus sur le taf» !