Nullité quinquennale


Par publié le 29/09/2014 à 02h50


Reposant sur un canular gros comme un 35 tonnes, cette téléréalité, dont le seul mérite est d'avoir fait connaître le comédien Laurent Ournac, fait une apparition sur nos écrans à peu près tous les cinq ans. Troisième saison, donc…

Cinq ans, c’est le temps qu’il faut à TF1 pour trouver une candidate à la mémoire suffisamment courte pour se laisser piéger. Celle de la saison 3 doit faire croire à sa famille qu’elle va épouser Patrick, incarnation du « geek » tellement caricaturale que même Cristina Cordula n’arriverait pas à le relooker. Crédule, la jolie Clara est loin d’imaginer que ce prince pas très charmant n’est autre qu’un comédien payé par la prod’ pour la faire tourner en bourrique. Ne reste plus qu’à souhaiter à Patrick une carrière d’acteur à la Laurent Ournac, découvert en 2005 lors de la première saison et qui, lui, était censé incarné le « gros ».