Nagui : «Avec Michel Cymes, c’est rock’n’roll !»


Par publié le 21/04/2015 à 10h00


Dans Tout le monde joue avec la mémoire, le public va pouvoir exercer la sienne en compagnie de Nagui et Michel Cymes, deux amis de longue date. Avec ce duo insolite, la soirée promet assurément d’être ludique et drôle. N’est-ce pas, Nagui ?

- Ce duo avec Michel Cymes résulte-t- il de sa chronique santé dans votre émission La Bande originale, sur France Inter ?

Non, c’est parce qu’on est copains depuis longtemps, bien avant France Inter. Il est évident qu’on se respecte et qu’on s’apprécie. J’ai déjà fait de nombreux duos, mais tout le monde n’est pas aussi sincère et drôle que Michel. Et puis il n’y a pas de problème d’ego entre nous. Mon seul souci avec Michel, c’est sa taille. Il ne faut surtout pas qu’il s’approche trop près de moi, sinon je suis ridicule…

- Avez-vous testé votre mémoire ?

Tout à fait, et je précise d’ailleurs que ça fonctionne très bien, puisque je suis meilleur que Michel Cymes. J’ai obtenu un 16/20. Michel explique ça par ses quatre ans de plus que moi, mais j’ai un gros doute. Il doit être jaloux !

- Comme l’héroïne d’Unforgettable, vous n’oubliez donc jamais rien ?

Oh que si ! Le nombre de fois où je me suis fait prendre de vitesse en mémoire par ma fille de 6 ans, c’est incroyable. Elle doit avoir des neurones en plus, sûrement ceux de ma femme. En revanche, je suis imbattable pour retrouver mon chemin. Peut-être parce que j’ai parfois traîné dans des lieux où je me disais : «Vite, il faut que je me sorte de là !»

- Tout le monde joue avec la mémoire est une émission événementielle. Pourriez-vous décliner le concept ?

Oui, j’aimerais bien en faire une autre sur l’histoire, avec Stéphane Bern par exemple.- Vous feriez donc des infidélités à votre copain Michel Cymes ?J’avais pensé à une émission sur le corps, mais il le fait déjà. Bien sûr, je pourrais devenir son Adriana Karembeu, mais je ne suis pas sûr qu’il préférerait. Et puis faire une émission avec Michel, c’est rock’n’roll ! Demandez donc à Marina Carrère d’Encausse dans quel état elle est !

- Côté radio, tout se passe bien sur France Inter ?

Jusqu’à la grève en tout cas. Je trouve la durée extrêmement violente. RTL et Europe 1 se frottent les mains, c’est sûr ! Je respecte les grévistes, mais quand on apprend le matin même que l’émission ne se fera pas alors que le public est déjà là, c’est compliqué. La petite dame qui attend des heures sous la pluie, qui paie ses impôts, je voudrais juste qu’on la respecte aussi.

- Qu’avez-vous pensé de Tout peut arriver, une émission qui n’était pas sans rappeler votre N’oubliez pas votre brosse à dents?

Disons que pour regarder des jeux de M6, il faut vraiment me pousser, avec tout le respect que j’ai pour Jérôme Anthony, que j’aime bien. Je ne l’ai pas vue, mais j’ai été touché que vingt ans après les gens me disent que c’était moins bien que N’oubliez pas votre brosse à dents.

- Qu’est-ce qui vous fait encore courir, aujourd’hui ?

Je ne sais pas, il doit y avoir la peur du vide, de ne plus rien avoir à faire. Je n’aime pas m’ennuyer, même en vacances. Et puis, il y a ma famille. Mes quatre enfants et la femme de ma vie. Il y a vraiment eu pour moi un avant et un après ma rencontre avec elle. Elle m’a fait grandir, notamment dans mes valeurs morales.

- Et de quoi êtes-vous le plus fier dans votre parcours ?

D’avoir toujours privilégié la qualité et de n’avoir jamais répondu aux sirènes de la téléréalité, par exemple.

A VOIR :

Tout le monde joue avec la mémoire

Présenté par Nagui et Michel Cymes, mardi 21 avril à 20 h 55 sur France 2

A LIRE :

Nagui : «Je ne veux pas m’endormir sur mes succès»