Masterchef : un casting truqué ? Ça fait le buzz !


Par publié le 28/03/2015 à 11h00


« Arnaque », « mascarade », « supercherie »… La sélection des candidats de la nouvelle saison de MasterChef est l’objet de fortes suspicions. Cela ne va pas redorer l’image du concours de TF1 !

Pour cette cinquième saison, MasterChef aura un nouveau jury et une nouvelle présentatrice, Sandrine Quétier, remplaçant Carole Rousseau. Mais c’est surtout le choix des nouveaux candidats qui fait jaser… A priori, ils sont choisis pour leur talent culinaire. Et si ce n’était pas le cas ? C’est précisément ce qu’affirment grand nombre de participants. Début mars, 300 personnes se sont retrouvés sur le port de Marseille, où il faisait très froid, pour faire partie des 30 premiers sélectionnés.  « On n’était pas des concurrents, mais des figurants », clame haut et fort une jeune femme.

Les candidats et la production déçus

Peut-on mettre ces affirmations sur le compte de la déception ? On en doute un peu, car beaucoup d’autres personnes prouvent leurs dires plus concrètement, avec schémas à l’appui. En effet, le hasard a fait que les sélectionnés étaient placés dans les cinq premières rangées, celles qui étaient filmées en permanence. Il faut donc croire que les plats n’ont plus du tout la même saveur au 8e ou au 9e rang… Alors au dernier, ils ne valaient même plus la peine d’être goûtés ! « Personne n’a prêté attention à ma tomate mozarella revisitée », explique amèrement un participant.

Les candidats n’ont pas manqué de remarquer l’oreillette des chefs ainsi que leurs fiches, et, d’après eux, ils étaient visiblement guidés par la production. On s’en doute, cette dernière dément catégoriquement la moindre duperie. Toujours est-il qu’une page « Masterfake » a été créé sur Facebook où l’on parle carrément de « concours truqué », tandis que 135 personnes se sont déjà regroupées sous la bannière des « Révoltés de MasterChef ». Alors, s’agit-il d’une grosse supercherie dévoilée en pleine lumière ou seulement de la réaction de mauvais perdants ? On ne peut encore rien prouver, mais c’est surtout une belle casserole pour l’émission !

A LIRE :

Top Chef 2015 : Dans la peau d’un candidat