MasterChef : Et si on cuisinait avec le sourire ?


Par publié le 26/06/2015 à 12h00


En 2014, les téléspectateurs ont été privés du concours culinaire. C’est le temps qu’il a fallu à TF1 pour tenter de faire rimer bons petits plats, compétition et bonne humeur. La nouvelle recette est gagnante !

Un jury décontracté…

Changement d’équipe ! Gilles Goujon, chef trois étoiles, a cette saison jouer les professeurs pour les candidats de MasterChef. «J’espère les avoir fait progresser, déclare-t-il. Je leur demandais toujours de m’écouter, même si certains parfois ne m’écoutaient pas du tout. Il y a des moments où je les ai donc un peu secoués aussi !» À ses côtés, le beau gosse Yannick Delpech. Il y a fort à parier que ces dames ont été fort attentives à ses conseils ! Plus jeune chef étoilé du jury, il a apporté ses compétences en pâtisserie. «En étant moi-même autodidacte, je me suis mis très facilement à leur place, précise-t-il. Côté ambiance, ça m’a un peu rappelé la colonie de vacances quand j’étais petit.» Et pour boucler le trio des nouveaux chefs, Christian Etchebest, qui, rappelons-le, ne possède aucun lien de parenté avec le chef Philippe Etchebest, qui officie sur M6. Représentant du mouvement de la bistronomie [de la grande cuisine servie en petite quantité, à des tarifs abordables, NDLR], Christian est en quelque sorte devenu le «grand frère» des candidats : «Quelle belle aventure humaine ! J’ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer ces gens qui ne sont pas de ce métier.»

… Qui met la main à la pâte

Les trois chefs étaient là pour juger la prestation des candidats et en éliminer un si nécessaire… mais pas seulement. Les reproches n’ont en effet pas manqué sur les saisons précédentes de MasterChef : pas assez de convivialité, un jugement parfois trop dur, peu de complicité entre les candidats et le jury… «Allez les loulous, on ne lâche rien» : c’est le genre de petites phrases que vous entendrez régulièrement désormais pendant les épreuves. Plus complices avec les candidats, les trois cuistots n’hésitent pas à aider ceux qui sont en difficulté, notamment lors de l’incontournable épreuve de «La Boîte mystère». Celle-là, il aurait été dommage de la retirer, c’est souvent la plus drôle. Pour mieux transmettre leur passion, les chefs cuisinent parfois en même temps que les candidats et ce sont les proches de ces derniers qui viennent déguster à l’aveugle. Imaginez une seconde qu’ils n’aiment pas le plat concocté par un chef ! La compétition fait aussi parfois une pause pour observer la démonstration d’un membre du jury. Cette année, vous l’aurez compris, le menu a changé : MasterChef propose plus de partage, de transmission et, surtout, de plaisir.

A LIRE :

MasterChef : Le plein de nouveautés pour la saison 5

MasterChef : Découvrez le jury de la saison 5