Les 170 ans de la SPA : ils s’engagent pour les animaux


Par publié le 02/01/2016 à 12h57


L'illustre association fondée en 1846 souffle ses bougies autour d'un grand divertissement présenté par Stéphane Bern et ses drôles de dames, Élodie Gossuin et Natacha Harry.

Pour célébrer comme il se doit les 170 ans de la SPA, France 2 offre à ses téléspectateurs une soirée dont les animaux sont à la fois les acteurs et les vedettes. Portée par Stéphane Bern, Élodie Gossuin et Natacha Harry, vétérinaire, chroniqueuse à Télématin et présidente de la SPA depuis 2013, cette émission, au ton résolument positif, dresse en effet le classement des plus jolies histoires liant nos amies les bêtes à leurs maîtres, comme celle de Mistigri, une petite chatte de Roeulx dans le Nord, qui a sauvé en pleine nuit toute une famille d’une mort certaine en émettant des miaulements inhabituels, alors que leur domicile était peu à peu envahi par le dioxyde de carbone émis par une chaudière défectueuse. Ou encore celle de Digit, une femme gorille adoptée par un généreux couple de retraités dans la Loire ou celle de Vin’s, un fox-terrier qui est resté coincé sous terre en Franche-Comté pendant huit jours avant d’être ramené à la surface grâce à la persévérance d’une équipe de spéléologues… Mais ce programme au poil est aussi l’occasion pour notre trio d’animateurs de recevoir un beau plateau de personnalités. Des célébrités qui ne se font pas prier pour évoquer la relation fusionnelle qu’elles entretiennent avec leurs compagnons à quatre pattes. «Plus je fréquente les animaux, moins j’aime les hommes. Eux sont fidèles, ils ne mentent pas et ils s’en fichent de vous voir sans maquillage», explique ainsi avec malice Amanda Lear à Stéphane Bern. Patrick Fiori se confie, quant à lui, sur le chien de sa vie : «Il s’appelait Big Mac, et c’était un terre neuve de quatre-vingt-quinze kilos qui était très motivé. Il allait chercher les gens et les ramenait sans que je ne lui demande rien…» Même attachement chez la chanteuse Jennifer : «Je suis ravie d’être là car je vis entourée d’animaux, j’ai été bercée par eux aussi.» Mais la palme de la tendresse revient à l’animateur et chanteur Dave, qui aime tellement ses chiens qu’il a fait poser l’un d’entre eux, Mangas, sur la pochette de son disque Du côté de chez Swann. «J’ai toujours eu des chiens et j’ai beaucoup pleuré pour eux, notamment pour Charlie, qui m’a été volée… J’ai tout tenté pour la retrouver, sans succès, raconte le chanteur. Il y a beaucoup de chiens qui ont des puces mais il faudrait qu’elles soient électroniques pour que ça soit utile» conclut-il avec émotion et humour Trois questions à… Élodie Gossuin.Passionnée par les animaux, l’ex-miss France a accepté avec bonheur de participer à ce prime-time très spécial à ses yeux. Rencontre- Quelle a été votre réaction quand on vous a proposé cette émission ?Je me suis sentie extrêmement flattée. Je considère ça comme un véritable cadeau de me retrouver aux côtés de monsieur Stéphane Bern…

Je suis comme un enfant qui attend le Père Noël avec des étoiles dans les yeux !

– Vous avez effectué pour ce show des expériences d’immersion. Qu’en avez-vous retenu ?

La première impression que j’ai eue, c’est de réussir à combattre mes préjugés sur la réalité et le fonctionnement des refuges. Je me disais par exemple qu’en tant que mère de famille, je ne serais pas armée pour accueillir un chien qui viendrait de là-bas. Or, j’ai vu qu’ils y recevaient tout un accompagnement comportemental pour pouvoir être adoptables, qu’ils y vivaient dans un état de bien-être, que les bénévoles y sont tous animés d’un amour et d’une incroyable vocation

– Est-ce exact que votre maison est elle-même un vrai havre animalier ?

Oui, chez moi, il y a des poissons, des lapins, des poules et même un coq. Mais le mieux, c’est l’un de mes deux chiens qui n’a pas conscience d’en être un. Il me demande presque autant d’attention que mes enfants.