Fabienne Carat participe à Danse avec les stars saison 6 !


Par publié le 22/10/2015 à 05h51


Dans Plus belle la vie, elle est Samia, l’un des piliers du commissariat du Mistral. L’actrice se lance, à présent, dans la saison 6 de Danse avec les stars, la rage au ventre, consciente de vivre un moment important de sa carrière.

– Comment vous sentez-vous à quelques jours de sauter le pas ?

C’est une belle aventure. Un cadeau de la vie. Beaucoup aimeraient être à ma place et faire cette émission. C’est une parenthèse dans ma vie. Quelque chose de très prenant qui m’a demandée une vraie préparation physique et mentale. Physique parce que je me suis remise depuis le début de l’été à faire du sport, du cardio pour renforcer le coeur, et psychologique aussi pour me mettre dans le bain. Les répétitions ont commencé au début du mois, et très vite j’ai senti une frustration, c’est comme un cauchemar. J’enrage de ne pas pouvoir faire mieux.

– Avez-vous fait de la danse par le passé ?

Très peu. Pendant un an, il y a vingt ans, avec ma soeur, on faisait du rock. Mais pas plus que ça. J’ai l’impression de savoir danser, mais en fait je ne sais rien.

– Comment en êtes-vous venue à vous retrouver dans l’émission ?

Parce qu’on me l’a proposé. Je me suis d’abord demandé si j’en serais capable. Je suis à un moment de la vie où, oui, c’est faisable. En tant que comédienne, je prends ça comme un rôle. Depuis toujours, je me dis que j’apprendrais à danser pour un rôle, et finalement c’est pour les besoins de ce programme ! Ici, il ne faut pas avoir la mémoire des mots, mais la mémoire du corps. J’adore évoluer sur une scène.

– On vous a déjà vu au théâtre, l’an dernier à Paris, en tandem dans Dix ans de mariage. Est-ce pour vous la même sensation ?

Non, le vrai grand danger, c’est quand je suis seule en scène, comme je l’étais à Paris, il y a quelques mois au Cinéma Chaplin, dans mon spectacle L’amour est dans le prêt. C’était comme un grand saut dans le vide. Là aussi pour Danse avec les stars, je me lance un vrai défi.

– On vous sent fonceuse, déterminée. Êtes-vous vraiment sûre de vous dans la vie de tous les jours ?

J’ai confiance en moi, je crois en ma capacité de tenir le choc, mais je ne suis pas forcément sûre de moi. Je vais puiser au fond de moi. Je ne veux pas lâcher. J’ai une flamme intérieure qui me dit que je vais y arriver, à force de travail et d’envie surtout.

– Samia, votre personnage dans Plus belle la vie, n’est-elle pas aussi un peu comme ça ?

Sûrement, parce que c’est une femme de défi. Mais elle est surtout ambitieuse. Je ne suis pas sûre qu’à ma place, elle aurait tenté une aventure aussi riche que Danse avec les stars.

– Allez-vous continuer les tournages du feuilleton à Marseille le temps de la compétition ?

Je suis hyperactive, mais là ça ne sera pas possible. Je sais que Laurent Ournac avait pu concilier sa participation à l’émission et les tournages de Camping Paradis, mais je n’en suis pas capable. Samia va s’absenter quelque temps du Mistral… pour mieux revenir.

A lire :

Plus Belle la vie : la scène d’amour qui dérange !

Léa François (Plus belle la vie) : «Je me suis fait insulter par les fans»

2 nouveaux candidats au casting de Danse avec les stars 6