Elodie Frégé en mode tacle


Par publié le 15/09/2014 à 12h00


La gagnante de Star Academy 3 tacle le télé-crochet qui l’a révélée.

Du passé, faisons table rase… D’autres qu’Élodie Frégé, rois ou dictateurs, ont en effet appliqué cette effroyable ligne de conduite politique. Ici, il n’est heureusement question que d’art ou, tout au moins, de télévision… «J’aurais préféré faire Nouvelle star que Star Academy», a déclaré la jeune femme au quotidien régional La Provence. Voilà ce que c’est quand on veut faire plaisir à son nouveau patron : on dit du mal de l’ancien ! Jeune recrue du jury de Nouvelle Star pour la 11e saison à venir sur D8, la gagnante de la saison 3 de Star Academy explique ne pas devoir grand-chose à l’émission de TF1. Ce qui la chagrine ?

 

Le côté «téléréalité» qui faisait incontestablement le sel du programme : «Les gens votaient davantage s’ils te trouvaient sympa ou s’ils te voyaient embrasser un garçon que pour tes qualités d’artiste.» Elle n’a pas totalement tort : les «amours» putatifs de Mario (il est passé où celui-là ?) et de Jenifer ont sûrement contribué au sacre de la belle Niçoise lors de la saison 1. Pas sûr que cela ait pourtant suffi. Et rien ne dit qu’Élodie aurait pu gagner À la recherche de la nouvelle star, qui débutait en 2003 sur M6, révélant Jonatan Cerrada et Thierry Amiel, bien discrets depuis lors.

 

 

Et la belle de  viser directement Jenifer dans la même interview à propos de The Voice : «Ce n’est pas la même émission, nous n’avons pas la même carrière… Nous (le jury, ndlr), on ne va pas se mettre à chanter sur une table. Dans Nouvelle Star, ce sont les candidats qui sont mis en avant.» Pour paraphraser les titres de deux de ses albums, on peut dire qu’au «jeu des 7 erreurs», Élodie en a déjà commis une. Cela ne serait-il qu’un «amuse-bouche» ?