Camille Cerf : « Miss France n’est pas un concours d’ego »


Par publié le 25/01/2015 à 10h00


Nouveau chapitre dans les aventures de Camille Cerf, qui s'apprête à s'envoler pour la Floride afin de tenter de décrocher le titre de Miss Univers. Un défi que cette reine du glamour aborde avec détermination.

- Certains sites vous annoncent déjà comme la favorite. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Ça me fait très plaisir, mais comme ce sont des internautes français, je me dis qu’ils ne sont pas forcément très objectifs ! (rires) Cela dit, je pars avec de l’ambition et je vais tout faire pour leur donner raison. Miss Univers n’est pas un but en soi, mais j’ai très envie de continuer sur ma lancée !
- Vous bénéficiez déjà d’une très large médiatisation. Que pourrait vous apporter de plus une couronne de Miss Univers ?

D’abord, un contrat cosmétique. Ensuite, on participe à beaucoup d’inaugurations et d’événements, ce qui est un vrai bonus quand, comme moi, on veut travailler dans le commerce international.
- Vu de loin, on a l’impression que ces compétitions internationales sont jouées d’avance et que ce sont toujours les mêmes nations qui ont des lauréates. Pensez-vous vraiment qu’une petite Française peut triompher ?

C’est vrai que l’importance de ce concours varie beaucoup selon les pays. Au Venezuela, par exemple, il y a un culte de la beauté qui est incroyable. Quant aux États-Unis, étant donné la taille du territoire, c’est assez logique qu’ils remportent souvent l’élection. Quelque part, je vais essayer de rentrer dans leur jeu. Jouer un rôle pendant vingt jours, faire l’américaine en portant des tenues acidulées, des jupes un peu courtes, oser les paillettes, les strass et les bijoux. Pour l’occasion, je me ferai un peu violence, car il faut préciser que je ne me maquillais pas du tout avant de participer à Miss France !
- Il y a quelques semaines, vous avez déclaré craindre les répercutions que votre sacre pourrait avoir sur votre couple. Vivez-vous cela un peu mieux maintenant ?

Oui, car nous avons pu nous retrouver un peu avec Maxime, mon chéri. Miss Univers va être une nouvelle épreuve pour nous. Sur ce sujet, je suis assez fataliste. Si on doit rompre un jour, c’est que notre histoire n’était pas assez solide. Sinon, je pense que notre amour en sortira renforcé.
- Grâce à des personnalités comme Marine Lorphelin, Flora Coquerel et vous, qui êtes sublimes mais pas seulement, n’avez-vous pas l’impression que l’image des Miss France est en train d’évoluer ?

Cela montre justement que pour le devenir, il n’y a pas que le physique qui compte. D’ailleurs, ce ne sont pas forcément les plus belles qui gagnent. Ce qu’il faut, c’est surtout de l’envie. Miss France n’est pas un concours d’ego… À mes yeux, c’est important d’avoir des Miss engagées, des filles dont on retient le nom.

A VOIR:

Miss Univers

Divertissement

Lundi 26 janvier, à 02 h 00 sur Paris Première

A LIRE :

Miss France 2015 : Camille Cerf se prépare pour Miss Univers

Miss France 2015 : Nos favorites pour la couronne

Miss France : Que sont-elles devenues ?

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore