Baptiste Giabiconi : « Un album qui me ressemble »


Par publié le 09/06/2014 à 02h58


Lui aussi sera de La Fête. Avec la sortie de son premier album en français, Un homme libre, l’ancien mannequin prouve qu’il est devenu un chanteur et musicien confirmé.

Que représente cette Fête de la Musique pour vous ?

 

C’est un grand honneur de faire partie de cette émission, et d’être sur scène avec des artistes confirmés.

 
- Après Oxygen, votre premier album en anglais, pourquoi sortir un album en français ?

 

Je voulais un album qui me ressemble, avec des textes sur des thèmes qui me tiennent à coeur. Et j’ai voulu répondre à la demande du public qui a pris le temps de me suivre.

 

- Quelle est votre implication dans la réalisation de cet album ?

 

Johan Czerneski, un jeune guitariste et compositeur, m’a fait écouter des morceaux qu’il avait composés, et j’ai écrit des textes dessus : dix sur quatorze titres. Lionel Florence et Jacques Vénéruso ont aussi participé à l’album.

 

- Comment jugez-vous l’accueil de ce deuxième album ?

 

On est dans une bonne dynamique, cela commence à payer. On n’a pas changé de fusil d’épaule, même si le précédent album était électro et que celui-ci est davantage pop. Je me considère comme un chanteur d’aujourd’hui, qui a grandi en écoutant des artistes qui m’ont fait aimer les belles mélodies.