3 Questions à Amanda Lear


Par publié le 19/06/2014 à 03h02


Elle participe à la dernière des Grosses Têtes de RTL retransmise sur Paris Première le 28 juin à 20h45

- Vous serez avec Philippe Bouvard pour son ultime émission de radio. Participerez-vous à la version animée par Laurent Ruquier à la rentrée ?

 

Pas question! Une page se tourne. J’ai lu que des anciens de l’équipe resteront. Avec Bernard Mabille et d’autres, on n’en a pas envie. On reste fidèles à Philippe Bouvard. Il a dit qu’il allait m’écrire une pièce de théâtre!

 

- Le théâtre, est-ce votre nouvelle vie ?

 

J’ai enchaîné trois comédies à succès : Panique au ministère, Lady Oscar et Divina. Je pense que ça va motiver d’autres auteurs, donner lieu à d’autres projets. J’ai une image de sexy rigolote, mais je peux faire autre chose. Je pars en tournée avec Divina en septembre et cet été, je donne des concerts en Italie pour présenter mon nouvel album.

 

- Un album de reprises d’Elvis Presley. Un peu étonnant pour quelqu’un qui a toujours fait du disco ?

 

Mon premier single, Trouble, en 1975, était une reprise d’Elvis! Et puis, mon disco n’a jamais été très disco. J’ai inventé le rap en 1978, le «parlé-chanté» façon Dietrich ou Gréco. Dans cet album, il s’agit d’une réinterprétation des classiques de Presley. J’aimerais présenter ces titres dans des petites salles