Les princesses rebelles prennent le pouvoir


Par publié le 29/09/2014 à 12h46


De princesses bien dociles à aventurières, les héroïnes des films d’animation ne cessent de s’émanciper.

Autrefois, quand on pensait aux héroïnes de dessins animés, on avait tendance à imaginer une petite fille ou une princesse modèle. Mais avec l’évolution de la société, d’autres archétypes sont apparus. Les studios d’animation l’ont bien compris en faisant évoluer leurs personnages. Évidemment, les « rebelles » ont toujours existé, mais elles se font de plus en plus nombreuses sur nos écrans. Aujourd’hui, au lieu d’attendre sagement le prince charmant, les héroïnes vont elles-mêmes le chercher, ou s’en moquent.

 

Au lieu d’obéir poliment à leurs parents, elles défient leur autorité, et quand il s’agit de suivre celui qui fait battre leur coeur, princes ou pas, il n’y a plus de limites. C’est le cas de Merida, l’héroïne de Rebelle qui, même fille du roi Fergus, refuse la vie de princesse à laquelle on veut la soumettre pour partir à l’aventure comme bon lui semble et manier son arc. D’autres, avant elle, avaient fait le même choix. Ariel, la petite sirène, aurait pu couler des jours heureux dans les fonds sous-marins, mais elle choisit de désobéir à son père pour aller à la rencontre du beau prince Éric.

 

C’est aussi le cas de Mulan, jeune fille peu encline à respecter les traditions, de Raiponce qui dépasse ses peurs et n’hésite pas à s’enfuir avec un beau bandit. Même chose pour le chef-d’oeuvre Princesse Mononoké : grâce à sa fougue, la princesse sauvera les animaux et leur territoire de la destruction humaine. Les rebelles prennent le pouvoir !