Heidi, toujours au top !


Par publié le 10/01/2015 à 12h00


La série légendaire est de retour avec une version modernisée en 3D. Heidi, la petite orpheline des montagnes alpestres, n’a pas changée : elle est toujours aussi tonique et poétique dans cette adaptation de grande classe.

La petite suissesse née en 1880 fut tout de suite populaire

Heidi est né sous la plume de la romancière suisse Johanna Spyri en 1880. Très vite, la petite orphemine des Alpes est devenue est devenue un personnage mythique de la littérature pour enfants. Déjà en 1974, une première série d’animation japonaise signée Isao Takahata en collaboration avec le grand Hayao Miyazaki (Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro, Le Vent se lève…), avait ravitoute une génération. Ajourd’hui, Studio 100% Animation, une entreprise 100% française déjà productrice de Maya l’Abeille et de Vic le Viking, propose une version modernisée très inspirée de l’histoire originale. Heidi y conserve tou son attrait. Jérôme Mouscadet, le réalisateur, explique : « La série d’origine, datant de 1974, ets un monument de l’histoire de séries d’animation. Pouvoir poser mon propre regarde sur un récit intemporel que celui d’Heidi me passionnait. La modernité de la 3D et l’importance  des épisodes (39×26 min.), permettent de raconter une histoire riche et de développer une psychologie des personnages. Je n’ai d’ailleurs pas voulu regarder à nouveau l’ancienne version, que j’ai vue enfant, pour éviter de m’en inspirer. »

Un retour gagnant

Le passage du dessin à la 3D n’altère en rien les ingrédients du scénario des premiers romans. Heidi reste la joie de vivre incarnée ! Depuis sa naissance, et malgré les pépins, elle est toujours enthousiaste et curieuse de tout. Même son grand-père, un vieux grincheux taciturne surnommé « Oncle des Alpes », se déride facilement devant les charmes de la gamine. Tout comme tous les autres personnages récurrents : Peter, son meilleur ami, et Clara, une petite fille clouée dans un fauteuil roulant qui, au contact d’Heidi, reprend goût à la vie et ose croire qu’elle pourra remarcher un jour. Autres vedettes incontournables de la série, sans qui Heidi ne serait pas elle-même : ses amis les animaux. Car elle possède une sensibilité particulière et le don de communiquer avec eux et de les apprivoiser, qu’ils soient sauvages ou domestiques. Malgré quelques petits aménagements, la série diffuse encore un grand bol d’air frais, toujours aussi poétique. Heidi est un vrai rayon de soleil pour tous ceux qui suivent ses aventures au sein de la nature alpestre. Largement de quoi conquérir le cœur des grands et celui d’une nouvelle génération qui va y retrouver des thèmes qui lui sont familiers : l’école, les jeux, les rivalités, les histoires d’amour et d’amitié.

A VOIR :

Heidi, dans l’émission TFou

Dimanche 11 janvier, à 09h00 sur TF1

A LIRE : 

Héros de jeux vidéo et télévision : une histoire d’amour
Les princesses rebelles prennent le pouvoir
La folle histoire des lapins crétins

Application mobile et tablette Télé Magazine sur Google Play et AppStore