Bob l’éponge, Les Chevaliers du Zodiaque : Nos dessins animés préférés sur grand écran

PHOTO: 1/5

Bob l'éponge

Le 18 février au cinéma.


Par publié le 23/02/2015 à 10h00


Maya l’abeille, Les Moomins, Bob l’éponge et Les Chevaliers du Zodiaque, autant de dessins animés cultes que l’on pouvait – ou que l’on peut encore – regarder à la télévision. Et voilà que tous ces personnages ont décidé de faire un tour au cinéma.

LA GRANDE AVENTURE DE MAYA L’ABEILLE (Sortie le 4 février.)

« Cette petite abeille porte le nom de Maya. Petite, oui, mais espiègle, Maya ! Qui n’a vraiment peur de rien. Qui suit toujours son chemin… » Voilà un générique qui rappelle sans doute de bons souvenirs aux trentenaires ! Le dessin animé Maya l’abeille, dans sa version récente de 2012, est aujourd’hui encore diffusé du lundi au vendredi sur TF1. Pour la petite histoire, Maya a vu le jour en 1912 dans un roman de l’Allemand Waldemar Bonsels intitulé Maya l’abeille et ses aventures. En 1975, le Japonais Nisan Takahashi s’inspire de cette histoire pour faire apparaître la célèbre abeille sur le petit écran à travers une série de 104 épisodes. En France, il a fallu attendre 1978 pour pouvoir en profi ter à la télévision, sur TF1. Curieuse et exploratrice, la petite Maya n’est pas une abeille comme les autres. Elle a quitté la ruche et profite de sa liberté pour s’aventurer dans la forêt, explorer la faune et la flore. Ce petit insecte facétieux fait l’objet d’une nouvelle adaptation, cette fois sur grand écran et en 3D. Le film raconte la naissance de Maya, sa découverte de la ruche et son envol dans la nature. On retrouve ainsi Maya, son meilleur ami Willy et Flip la sauterelle, toujours aussi sympathique. De quoi retomber en enfance pour les uns et s’émerveiller devant cette petite créature pour les autres.

Bob l’éponge, le film : un héros sort de l’eau (Sortie le 18 février.)

Bon nombre de téléspectateurs connaissent déjà Bob l’éponge et sesamis : Patrick, Carlo, Gary ou encore M. Krabs. La série a été diffusée pour la première fois en 1999 sur la chaîne américaine Nickel odeon. Bob est une petite éponge carrée qui travaille au Krab Croustillant, où il confectionne des «épatés de crabes» (sorte de hamburger). Il vit dans une maison en forme d’ananas en compagnie de son animal de compagnie Gary, un escargot. Gentil et serviable, Bob passe aussi beaucoup de temps à faire des bêtises avec son pote Patrick. La série s’est tout de suite distingué par son humour à la fois enfantin et irrévérencieux. Dix ans après un premier Bob l’éponge, le film, une nouvelle aventure cinématographique débarque. Et cette fois, Bob l’éponge et ses amis sortent de l’eau pour vivre des péripéties qui vont les amener à affronter le terrible Steak Barbare (doublé par Antonio Banderas en VO). Et – surprise ! – nos petits héros se transforment en super-héros. Bob devient Invincibulle, car il aime fabriquer d’énormes bulles de savon, et Patrick a le pouvoir de créer des glaces à volonté, car il les adore. Mais rassurez-vous, quelle que soit leur apparence, nos personnages préférés sont toujours aussi potaches.

Les chevaliers du zodiaque : la légende du sanctuaire (Sortie le 25 février.)

Adapté du manga Saint Seiya de Masami Kurumada, Les Chevaliers du Zodiaque fut l’un des programmes phares du célèbre Club Dorothée de TF1 entre 1988 et 1997. Les qualités ne lui manquent pas, notamment les scénarios – qui s’inspirent des récits mythologiques (grecs, nordiques, chinois…) –, les combats épiques, les armures des chevaliers et les belles musiques. Avec ses nombreux personnages charismatiques – dotés chacun de talents très personnels – et son graphisme amélioré, la saga culte est aujourd’hui transposée au cinéma pour la cinquième fois. Le scénario est celui de la première saison du dessin animé : Seiya de Pégase, Shun d’Andromède, Shiryu du Dragon et Hyôga du Cygne affrontent les Chevaliers d’Or du Zodiaque, gardiens des maisons du Sanctuaire, afi n de sauver leur amie Saori, descendante de la déesse Athéna. Un projet qui s’adresse autant aux fans de la première heure qu’aux nouvelles générations

Les Moomins sur la Riviera (Sortie le 4 février.)

Ils ressemblent à des hippopotames et vivent en famille dans une vallée merveilleuse. Cela n’empêche pas le petit Moomin de partir régulièrement à l’aventure avec ses copains, ni des étrangers de leur rendre visite. Un petit monde étonnant né en 1945 sous la plume de la romancière et illustratrice finlandaise Tove Jansson. Mais certains d’entre nous les connaissent surtout grâce aux diverses adaptations animées japonaises, produites dès 1969 et rediffusées d’innombrables fois sur France 3 au fil des années. Les Moomins arrivent pour la quatrième fois au cinéma. L’intrusion d’une bande de pirates dont le navire s’est abîmé sur des récifs va bouleverser leur vie tranquille et leur donner soif d’aventures. Mais pas d’inquiétude, car comme dans la série télévisée, nos petits amis se sortent de toutes les situations avec leur traditionnel bonne humeur. Le film s’adresse prioritairement aux plus petits (à partir de 3 ans), mais son humour et son regard critique sur le monde l’ouvrent également aux plus âgés, adultes compris.