Jamel Debbouze, Gérard Depardieu…Les meilleurs moments des César


Par publié le 19/02/2015 à 02h00


Il y a bien sûr les mercis qui n’en finissent plus et les sketches ratés, qui font souvent des César une cérémonie un peu monotone. Mais il y a aussi, heureusement, les surprises de taille : rire, émotion et gaffes en tous genres. Voici une petite s

Richard Bohrninger, l’incroyable boulette

On est en 1991. Richard Bohringer cite les quatre actrices
en lice pour le César du Jeune espoir féminin. VANESSA PARADIS annonce la
gagnante et fait un énorme lapsus : « Le César est attribué à Judith Godrèche…
Non, pardon, c’est Judith Henry ! »

Anémone, un César et puis s’en va

En 1988, Anémone bondit sur scène en habit révolutionnaire bleu-blanc-rouge
pour recevoir le César de la Meilleure actrice pour son rôle dans Le Grand
Chemin. Elle parle de son costume et repart à toute allure en laissant
volontairement son prix.

Leïla Bekhti, les pieds dans le plat

Lors de la 36e cérémonie des César, en 2011, Leïla Bekhti trébuche à son entrée
sur scène et sa robe bustier menace de tomber et de dévoiler ses seins. Elle
fait tout son discours les bras accrochés autour de la poitrine…

Isabelle Adjani, d’étranges revendications

Dans une robe orientale, Isabelle Adjani monte sur scène en 1989 pour recevoir
le César de la Meilleure actrice pour Camille Claudel. À la surprise générale,
elle entame la lecture d’un extrait des Versets sataniques de Salman Rushdie.
Cette prise de position politique fera le tour du monde.

Julie Depardieu, un père encombrant

Julie Depardieu obtient le César du Meilleur espoir féminin pour La Petite Lili
en 2004. En plein discours de remerciements, Gérard Depardieu, ivre, s’invite
sur scène pour féliciter sa fille devant une assemblée médusée.

Annie Girardot, de l’émotion forte

Annie Girardot reçoit en 1996 le César de la Meilleure actrice dans un second
rôle. En larmes, submergée par l’émotion, elle va bouleverser la salle et les
téléspectateurs lors de son discours de remerciement : « Je ne sais pas si j’ai
manqué au cinéma français, mais à moi, le cinéma français a manqué follement…
éperdument… douloureusement. Et votre témoignage, votre amour, me font penser
que peut-être, je dis bien peut-être, je ne suis pas encore tout à fait morte.
»

Mathilde Seigner, Kanye West avant l’heure

Gros malaise pendant les César 2012 lorsque Mathilde Seigner remet le César du
Meilleur acteur dans un second rôle. Le prix revient à Michel Blanc… et
l’actrice fait savoir à toute l’assistance qu’elle aurait préféré que ce prix
soit attribué à JoeyStarr.

Coluche, un coup de gueule humoristique

En 1984, Coluche, reçoit le César du Meilleur acteur pour son rôle dans Tchao
pantin. Sur scène, il lâche : « Je me croyais à l’abri, vu que je faisais du
cinéma que l’on ne récompense pas et qui fait des entrées quand même », faisant
référence à la comédie populaire, si peu représentée dans cette cérémonie.

Jamel Debbouze et Adriana Karembeu, des têtes de différence

Séquence humour en 1999 quand Jamel Debbouze accompagne Adriana Karembeu sur
scène afi n de remettre un César. Jamel s’amuse de sa petite taille et la
compare à celle d’Adriana, dont les jambes font 1,24 m. Il faut dire que la
différence de gabarit entre ces deux-là a de quoi ravir le comédien !

2006, l’intervention des intermittents du spectacle

En 2006, des intermittents du spectacle interrompent la cérémonie et montent
sur scène pour protester contre la modification de leur statut. La cérémonie
prend vingt-trois minutes de retard.

A VOIR :

40ème nuit des César

Cérémonie

Vendredi 20 février, à 21 h 00 sur Canal +